NOUVELLES

Adhésion à l'UE des Balkans: des perspectives, mais le chemin reste long, selon Merkel

07/06/2014 06:11 EDT | Actualisé 07/08/2014 05:12 EDT

La chancelière allemande Angela Merkel a estimé que les pays des Balkans de l'Ouest avaient une "perspective claire d'adhérer" à l'UE, même si le "chemin" sera "long", dans un podcast diffusé samedi.

"Nous soutenons l'adhésion. Simplement, nous croyons que nous n'avons rien à gagner si les critères ne sont pas respectés. Et il y a des critères très clairs pour les étapes de rapprochement à l'UE", a dit Mme Merkel, qui doit rencontrer mercredi à Berlin le Premier ministre serbe, Aleksandar Vucic.

"Critères clairs, respects des traités (...) et alors la perspective pour les Balkans de l'Ouest est claire", a déclaré Merkel.

Fin août, le gouvernement allemand a invité tous les pays des Balkans à une conférence à Berlin, a-t-elle rappelé, ajoutant que l'Allemagne "s'engageait fortement pour cette région".

La chancelière a vanté les progrès de la Serbie concernant le Kosovo. Mme Merkel a reconnu avoir douté "il y a deux, trois ans", mais maintenant "on observe de vrais progrès".

Après la Grèce en 1981, la Slovénie en 2004, la Roumanie et la Bulgarie en 2007, la Croatie en 2013, il reste six autres pays dans les Balkans qui n'ont pas encore adhéré à l'Union européenne: la Macédoine, le Monténégro, la Serbie, l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo.

clp/abk

PLUS:hp