NOUVELLES

Les victimes de la fusillade de Moncton: Fabrice Georges Gevaudan, James Larche et Dave Ross

06/06/2014 10:02 EDT
Facebook

La GRC vient de révéler l'identité des policiers abattus mercredi soir à Moncton. Il s'agit de Fabrice George Gevaudan, Douglas James Larche et Dave Ross.

Fabrice Gevaudan, 45 ans, est né à Boulogne Billancourt, en France. Il a entrepris sa carrière au sein de la GRC à Regina et travaillait aux services généraux de police au Nouveau-Brunswick depuis 2008.

Le gendarme Douglas James Larche, lui, était âgé 40 ans, et est originaire de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

M. Larche a travaillé à Miramichi et à Doaktown avant de se joindre u Détachement de Codiac en 2002 où il a travaillé à la patrouille routière et aux services généraux de police.

Il a reçu une citation du chef de commandement en 2008 pour avoir sauvé la vie d'un bébé de Moncton.

Le troisième gendarme identifié est Dave Ross, âgé de 32 ans. Il était originaire de Victoriaville, dans le Centre-du-Québec. Il habitait au Nouveau-Brunswick depuis sept ans. Il a fait ses études pour devenir policier au Québec, avant de déménager à Moncton. Le policier défunt a un enfant de 19 mois. Sa femme attend un autre bébé pour le mois de septembre.

La belle-mère de Dave Ross a dit que « c'est la plus horrible et la plus difficile expérience de leur vie ».

Sa cousine, Lucinda Ross, lui a rendu hommage sur sa page Facebook. « Mon cousin, un policier maître-chien, passionné par son travail, est mort dans l'exercice de ses fonctions. Toutes mes pensées vont à sa femme, à son fils et à toute sa famille. Repose en paix Dave xxx ».

Il a amorcé sa carrière dans l'ouest du pays, mais a été rapidement transféré à Moncton. « Il a excellé tout au long de sa formation. C'était tellement une belle personne. Très généreux, très aimable. Il n'y a rien à lui reprocher », a-t-elle soutenu.

Alors que Dave Ross était encore adolescent, l'un de ses oncles œuvrait au sein de la GRC. Dave interrogeait alors son oncle sur son métier et c'est à ce moment qu'il a développé une passion pour le travail de policier, a confié Mme Ross.

« Mercredi soir, j'ai vu les événements à la télé et je me suis dit: « j'espère que Dave n'a pas été dépêché sur les lieux ». J'ai appris le lendemain la terrible nouvelle », a raconté Mme Ross.

Pour elle, il n'y a pas de doute; il faut changer les règles en ce qui concerne les armes à feu. « C'est révoltant, c'est choquant. Les armes, les fusils, les couteaux se vendent n'importe où. Ça n'a aucun sens. Avant de permettre la vente d'une arme, il faut faire enquête sur les gens », a-t-elle laissé tomber.

Une motion a été déposée à l'Assemblée nationale, vendredi, pour honorer la mémoire du policier de Dave Ross.

Les policiers blessés ont été identifiés comme étant Darleen Goguen et Éric Dubois

L'un des deux policiers blessés pendant la tuerie est toujours hospitalisé.

Trois agents de la GRC ont perdu la vie mercredi, lorsqu'un homme lourdement armé a tiré sur eux.

Le tireur, identifié comme Justin Bourque, un jeune homme de 24 ans, a ensuite pris la fuite.Il a été arrêté vers 00 h 10 vendredi.

INOLTRE SU HUFFPOST

Fusillade à Moncton (4-5 juin 2014)