NOUVELLES

Le maire de Toronto Rob Ford serait apparu ivre à l'hôtel de ville, accompagné d'une femme inconnue

06/06/2014 02:45 EDT | Actualisé 06/08/2014 05:12 EDT
THE CANADIAN PRESS
Toronto Mayor Rob Ford leaves city hall for the day after councillors passed motions to limit his powers on Monday November 18, 2013 THE CANADIAN PRESS/Chris Young

TORONTO - Le maire de Toronto, Rob Ford, est «apparu intoxiqué» et a invité une femme inconnue dans son bureau pendant une heure lorsque l'hôtel de ville a été fermé pour un congé férié, quelques jours seulement avant qu'il parte en cure de désintoxication, selon un rapport de sécurité dévoilé vendredi.

Ce document municipal, publié vendredi après une demande d'accès à l'information, précise que M. Ford «bégayait, avait le visage empourpré et suait abondamment» lorsqu'il a demandé à un gardien de «la faire monter» tout juste avant 20 h, le 21 avril. La femme aurait quitté le bureau du maire une heure plus tard.

M. Ford est toujours en cure de désintoxication pour son alcoolisme, après avoir annoncé en avril qu'il suivrait des traitements, à la suite de l'apparition d'une nouvelle vidéo le montrant alors qu'il fumait supposément du crack.

Le premier magistrat a admis l'an dernier, après des informations sur une séquence vidéo similaire, qu'il avait consommé du crack «en état d'ébriété», et ce après des mois de dénégations.

Il s'agit d'un des nombreux incidents de comportements et de gestes inadéquats qui ont poussé le conseil municipal à le dépouiller de la plupart de ses pouvoirs. Le maire est aussi devenu une curiosité internationale, les animateurs américains d'émissions de fin de soirée s'en donnant à coeur joie.

Le rapport de sécurité de l'hôtel de ville du 21 avril précise que Doug Ford, le frère du maire, est arrivé plus tard dans le bâtiment et a escorté son frère vers le stationnement.

«On peut voir le maire avoir le pas hésitant et même tomber par terre avant de s'asseoir dans le véhicule», poursuit le document. Une vidéo de surveillance montre que c'est Doug qui est assis dans le siège du conducteur. Ce dernier n'a pas répondu à des demandes de commentaires.

Le Globe and Mail a signalé, à la fin du mois d'avril, que ses journalistes avaient pu voir une deuxième vidéo de M. Ford fumant ce qui semblait être du crack dans le sous-sol de la résidence de sa soeur, quelques jours avant qu'il n'entame sa cure. Le Toronto Sun a quant à lui dit avoir obtenu un enregistrement audio du maire proférant des remarques offensantes envers d'autres politiciens dans un bar quelques jours plus tard.

Le controversé maire n'a pas abandonné son intention de se présenter à sa succession lors des élections municipales d'octobre. Sa décision de suivre un traitement est survenue plusieurs mois après qu'il eut annoncé qu'il en avait fini avec la bouteille — pour être ensuite encore une fois plongé dans l'embarras.

Doug Ford s'attend à ce que son frère reparte en campagne électorale d'ici au 30 juin.

INOLTRE SU HUFFPOST

Best Rob Ford GIFs