NOUVELLES

Mondial-2014 - Espagne: Azpilicueta, du sang neuf chez les champions

06/06/2014 10:37 EDT | Actualisé 06/08/2014 05:12 EDT

Avec seulement six sélections, César Azpilicueta se profile comme titulaire lors de l'entrée en lice de l'Espagne au Mondial-2014, où le jeune latéral pourrait être la seule nouveauté du onze de départ des champions du monde par rapport à la finale victorieuse de l'Euro-2012.

A une semaine du premier match de la "Roja" dans le Groupe B, face aux Pays-Bas, le défenseur de Chelsea (24 ans) fait figure de favori pour occuper le flanc droit de l'arrière-garde espagnole, où sa présence physique et son profil plus défensif en font le pendant idéal du remuant latéral gauche Jordi Alba.

Samedi à Washington (Etats-Unis), sa titularisation ou non contre le Salvador pour le dernier match de préparation de l'Espagne (20h00 GMT) pourrait d'ailleurs être un bon indicateur de sa cote aux yeux du sélectionneur Vicente del Bosque.

"Azpilicueta joue très bien avec Chelsea", avait résumé le technicien début mars. "Nous savons qu'il joue dans une autre position en club mais cette polyvalence nous plaît."

Il faut dire que sous les ordres de José Mourinho, "Azpi" le droitier s'est reconverti avec succès en latéral gauche cette saison. Et c'est cette adaptabilité qui a permis à l'Espagne de ne convoquer que trois latéraux de métier dans sa liste des 23 pour le Brésil, au profit d'un joueur offensif supplémentaire.

"Mon premier poste, quand j'ai débuté avec les professionnels, c'était ailier droit", a expliqué jeudi l'ancien joueur formé à Osasuna (2007-2010) et qui a laissé de très bons souvenirs à Marseille (2010-2012).

"Cette saison, j'ai joué à gauche et je suis content de ma progression. Je préfère jouer à différents postes pour être à la disposition de l'entraîneur."

- Profil moins aventureux -

En supposant que Cesc Fabregas sera reconduit dans ses fonctions de "faux N.9" à la pointe de l'attaque et que l'Hispano-Brésilien Diego Costa débutera sur le banc, l'Espagne devrait se présenter face aux Pays-Bas vendredi prochain avec la même équipe que celle qui avait battu l'Italie (4-0) en finale de l'Euro-2012.

A une exception près: au poste de latéral droit, l'expérimenté défenseur du Real Madrid Alvaro Arbeloa (31 ans, 56 sélections) n'a pas été retenu. Ce qui veut dire qu'Azpilicueta ou le joueur de l'Atletico Madrid Juanfran (29 ans, 7 sélections) ont l'occasion de compléter le onze de départ.

"Azpi" présente un profil moins aventureux que Juanfran, lui-même ancien ailier droit reconverti et qui est longtemps resté marqué au fer rouge par la bévue qui avait permis à la France d'égaliser à Madrid en qualifications pour le Mondial (1-1).

Or, pour compenser les montées de Jordi Alba, Del Bosque a besoin d'un vrai défenseur à droite et le natif de Pampelune part favori pour débuter aux côtés des champions du monde (2010) et double champions d'Europe (2008, 2012).

"Ils ne me racontent que des choses positives de ce qui s'est passé il y a quatre ans et j'espère que nous allons y parvenir à nouveau", a expliqué Azpilicueta, présent dans la liste des 30 en 2010 mais non retenu dans les 23. "Mon unique désir est de revivre ça. A l'époque, je l'ai fait comme supporteur et j'espère désormais vivre ça en personne."

jed/fbx

PLUS:hp