NOUVELLES

Le mystère plane sur la mort d'un ado norvégien retrouvé dans un avion aux Pays-Bas

06/06/2014 09:52 EDT | Actualisé 06/08/2014 05:12 EDT

La gendarmerie néerlandaise a confirmé vendredi que le corps retrouvé jeudi à Amsterdam dans le train d'atterrissage d'un avion KLM est celui d'un Norvégien de 17 ans, dont la mort reste un mystère.

"L'enquête a montré qu'il s'agissait d'un adolescent de 17 ans qui vient de Norvège", a indiqué la gendarmerie néerlandaise dans un communiqué.

Originaire de Larvik, une ville située à une centaine de kilomètres au sud d'Oslo, l'adolescent avait été retrouvé mort jeudi matin à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol. Il était porté disparu depuis mercredi soir.

Son corps se trouvait dans le train d'atterrissage d'un avion de la compagnie aérienne KLM en provenance de Sandefjord, un aéroport situé à 20 kilomètres au nord de Larvik. Selon la gendarmerie néerlandaise, l'adolescent est mort "par manque d'oxygène".

Après la disparition, la mère de l'adolescent avait confié à un journal local que son fils souffrait d'une forme d'autisme et qu'il avait déjà été porté disparu en septembre 2012 avant d'être retrouvé 12 heures plus tard.

Mais rien n'a en revanche filtré sur les motivations de cette fuite : "on ne s'attendait pas du tout à ce qu'il disparaisse parce qu'il se portait très bien ces derniers temps", a dit sa mère.

Les parents ont été informés jeudi de la découverte du corps.

L'adolescent portait sur lui ses papiers d'identité. Le corps retrouvé à Amsterdam correspondait en outre à la description du disparu : cheveux blonds courts, svelte, 1m80, taches de rousseur, pull à capuche gris, jeans et chaussures de sport bleues.

En Norvège, les discussions portaient essentiellement sur les carences en matière de sécurité révélées par ce drame : comment l'adolescent a-t-il pu passer les barrières de sécurité et se cacher dans un train d'atterrissage sans être détecté ?

Des représentants de KLM, de la Direction de l'aviation civile norvégienne et de l'aéroport de Sandefjord devaient se réunir ce vendredi pour tenter de faire la lumière sur ces questions.

Les enregistrements des caméras de surveillance montrent qu'un individu se tenait près de l'avion de KLM vers 03H00 (01H00 GMT) dans la nuit de mercredi à jeudi, mais il n'est pas possible de déterminer s'il s'agissait bien de l'adolescent de Larvik.

phy-ndy/mbr/

PLUS:hp