NOUVELLES

L'Allemagne allié le plus "sûr" de la France, la Russie en chute libre (sondage)

06/06/2014 05:33 EDT | Actualisé 06/08/2014 05:12 EDT

Soixante-dix ans après le Débarquement du 6 juin 1944, l'Allemagne est considérée comme l'allié le plus sûr de la France, devant les Etats-Unis, tandis la cote de la Russie s'effondre, selon un sondage Ifop pour l'Edition du soir paru à l'occasion du "D Day".

Malgré des tiraillements au sein du "couple" franco-allemand, l'ancien ennemi est considéré comme un allié sûr par 82% des sondés, comme il y a dix ans, devant les Etats-Unis (77%), dont la cote de confiance, alors dégradée en raison de la guerre d'Irak, rebondit de 22 points.

En revanche, conséquence de la crise ukrainienne et de l'annexion de la Crimée, la Russie voit sa cote chuter de 26 points, seules 13% des personnes interrogées considérant encore ce pays comme un allié sûr.

La Russie est désormais considérée comme le troisième pays le plus menaçant pour la sécurité de la France (17%), derrière l'Iran (22%) et l'Irak (20%). Il y a dix ans, seuls 3% des sondés disaient craindre Moscou.

Les rôles respectifs joués par l'URSS et les Etats-Unis dans la défaite de l'Allemagne ont également subi une révision radicale dans l'opinion au fil des ans.

Considérée comme le principal artisan de la victoire par 57% des sondés en 1945, l'Union soviétique, qui a été au contact des troupes allemandes dès 1941 et qui a compté quelque 20 millions de morts, n'est plus aujourd'hui créditée de ce rôle que par 23% des sondés.

Les Etats-Unis, en revanche, sont considérés comme le plus grand contributeur à la chute du IIIe Reich par 49% des sondés, contre 20% dans l'immédiat après-guerre.

Pour 55% des personnes interrogées, l'entrée en guerre des Américains a été motivée principalement par la défense de leurs intérêts économiques et stratégiques, loin devant la défense des "pays menacés par l'Allemagne" (18%).

(Sondage réalisé pour l'Edition du soir, application pour tablettes numériques du groupe Ouest-France, du 19 au 21 mai 2014 par questionnaire auto-administré en ligne, auprès d'un échantillon de 1.200 personnes "représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus".)

phs/bar/ial/lma

PLUS:hp