NOUVELLES

Chute du tourisme en Thaïlande après le coup d'Etat

06/06/2014 05:34 EDT | Actualisé 06/08/2014 05:12 EDT

Le nombre de touristes étrangers a significativement baissé en mai en Thaïlande, marquée par un coup d'Etat militaire qui refroidi les vacanciers, en raison d'un couvre-feu et des mises en garde aux voyageurs par des dizaines de pays, selon des chiffres officiels publiés vendredi.

La baisse est de 10,6% en mai 2014, par rapport à mai 2013, selon le ministère du Tourisme. Sur les cinq premiers mois de l'année, cela représente une baisse de près de 6% des arrivées, par rapport à la même période de 2013.

"Les raisons sont les manifestations politiques, l'imposition de la loi martiale et le couvre-feu", a précisé Arnupap Gaesornsuwan, responsable du ministère du Tourisme.

La Thaïlande avait battu des records de fréquentation en 2013, avec 26,5 millions de touristes étrangers venus se prélasser sur ses plages de sable blanc ou profiter de sa vie nocturne.

Mais des mois de manifestations (sept jusqu'au coup d'Etat militaire) et une crise politique ayant fait 28 morts, la plupart en pleine rue de Bangkok, ont terni la réputation du "pays du sourire".

Le gouvernement a abaisssé ses prévisions à 25,9 millions de voyageurs, contre une cible initiale de 28 millions.

Le régime militaire s'accompagne d'un couvre-feu nocturne de minuit à 04H00, qui a été levé cette semaine dans plusieurs zones touristiques comme Pattaya ou Phuket. La levée du couvre-feu pourrait bientôt être étendue à d'autres stations balnéaires comme Hua Hin ou Krabi, avant une levée du couvre-feu dans l'ensemble du pays, a annoncé le ministère du Tourisme vendredi.

L'économie thaïlandaise s'est contractée de 0,6% au premier trimestre 2014, en partie à cause de la baisse de fréquentation touristique, et de nombreux experts s'attendent à une nouvelle contraction au deuxième trimestre.

ask-dr/dth/jh

PLUS:hp