NOUVELLES

Cameroun: un groupe australien lance un projet d'extraction de minerai de fer à 3,5 mds USD

06/06/2014 07:07 EDT | Actualisé 06/08/2014 05:12 EDT

Le groupe minier australien Sundance Resources a lancé officiellement vendredi son projet d'extraction de minerai de fer au Cameroun estimé à quelque 3,5 milliards de dollars, malgré le repli des cours.

Le groupe a choisi la société d'ingénierie et de construction Mota-Engil Africa pour bâtir l'infrastructure, qui comprendra un port et une voie de chemin de fer, et la banque sud-africaine Standard Bank comme conseiller financier du projet.

"Le projet de minerai de fer de Mbalam-Nabeba sera l'un des actifs dotés des coûts de production les plus bas au monde", a affirmé Giulio Casello, directeur général de Sundance, dans un communiqué.

Sundance Resources a passé ces accords avec Mota-Engil Africa et Standard Bank malgré la chute de 30% des cours du minerai de fer cette année, passés sous les 100 dollars US la tonne en mai pour la première fois depuis 2012 en raison d'une offre trop abondante.

Le minerai de fer est une matière première très demandée, notamment par les grandes puissances émergentes, mais les cours pâtissent du ralentissement économique chinois.

Le projet comprend la construction, sur la côte ouest du Cameroun, d'un port en eau profonde capable d'exporter 35 millions de tonnes par an, et d'une voie ferrée de 510 km le reliant au gisement de fer de Mbalam-Nabeba, qui se trouve à cheval sur le Cameroun et le Congo.

Le Premier ministre du Cameroun, Philemon Yang, a qualifié l'accord signé à Yaoundé jeudi entre Mota-Engil et Sundance, d'"étape importante".

"L'importance d'un tel contrat pour l'avenir du secteur minier du Cameroun ne peut pas être sous-estimée", a déclaré le Premier ministre, cité dans le communiqué de Sundance Resources.

Le début des travaux, qui doivent durer trois ans et demi, est prévu pour mi-2015.

grk/mp/fmp/mba

PLUS:hp