NOUVELLES

Afghanistan: Washington dénonce la tentative d'assassinat contre un candidat

06/06/2014 03:41 EDT | Actualisé 06/08/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont dénoncé vendredi la tentative d'assassinat contre le favori de l'élection présidentielle afghane Abdullah Abdullah, estimant que le pays méritait un avenir démocratique.

"Nous condamnons l'attaque d'aujourd'hui contre le convoi de campagne de Abdullah Abdullah", a souligné la porte-parole adjointe du département d'Etat Marie Harf.

"Comme nous l'avons déjà dit très clairement, le peuple afghan mérite la démocratie --ce qu'il exercera la semaine prochaine (pour le second tour de la présidentielle le 14 juin)-- pas la violence", a-t-elle ajouté.

Le favori du scrutin afghan, Abdullah Abdullah, a échappé à une tentative d'assassinat vendredi à Kaboul lorsque deux explosions ont frappé son convoi, faisant au moins six morts selon la police. Le convoi a été attaqué à la fois par un kamikaze au volant d'une voiture piégée et par une mine placée sur la route.

La double attaque a fait au moins six morts et 22 blessés, selon le ministère de l'Intérieur.

Il s'agit du deuxième attentat visant, durant cette période électorale, M. Abdullah, ancien porte-parole du commandant Ahmad Shah Massoud, ennemi historique des talibans. Il doit affronter dans huit jours Ashraf Ghani, ancien économiste de la Banque mondiale, qu'il avait largement distancé au premier tour (44,9% des voix contre 31,6%).

Les rebelles talibans ont déjà indiqué vouloir faire dérailler le scrutin par leurs attaques.

Mais Marie Harf a affirmé que les autorités afghanes seraient en mesure d'assurer un niveau important de sécurité pour le vote du 14 juin, qui vise à désigner le successeur de Hamid Karzaï.

"Nous espérons que le second tour sera transparent, ouvert et crédible", a insisté la porte-parole de la diplomatie américaine.

Washington estime aussi que "les forces de sécurité peuvent travailler étroitement avec les autorités électorales (...) pour assurer la sécurité du second tour, et je pense qu'elles ont probablement tiré quelques leçons du premier tour", a-t-elle dit.

jkb/sam/are

PLUS:hp