NOUVELLES

Obama exprime son "inquiétude" sur la vente de Mistral français à la Russie

05/06/2014 10:05 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

Le président américain Barack Obama a exprimé jeudi son "inquiétude" sur la vente par la France de navires militaires Mistral à la Russie, en raison de la crise en Ukraine.

"J'ai exprimé mes inquiétudes, et je ne pense pas être le seul", a déclaré M. Obama lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet du G7 à Bruxelles. "Il aurait été préférable de suspendre" cette vente, a-t-il ajouté.

La France et la Russie ont signé en 2001 un contrat pour deux navires Mistral, le premier devant être livré en octobre 2014, le second en 2015 et destinés à la flotte russe de la Mer Noire.

Washington a déjà mis en garde Paris à plusieurs reprises contre la vente à Moscou de ces navires militaires.

La position française est pour le moment de laisser la porte ouverte à un réexamen de ce contrat d'un montant de quelque 1,2 milliard d'euros d'ici le mois d'octobre, quand le premier des deux navires doit être livré à la flotte russe.

"J'ai exprimé une certaine inquiétude sur la poursuite de contrats militaires avec la Russie au moment même où elle a violé la loi internationale et l'intégrité territoriale de son voisin", a dit M. Obama.

Il a reconnu qu'il s'agissait d'un "gros contrat" et qu'il représentait des emplois pour la France.

Ce désaccord avec Paris "n'amoindrit pas la coopération plus générale avec la France sur les sanctions" envers la Russie, a tempéré M. Obama.

col-jlb/cel/jeb

PLUS:hp