NOUVELLES

Ligue de Diamant - Rome: Barshim continue son ascension

05/06/2014 04:25 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

Le jeune qatarien Mutaz Essa Barshim a battu son record personnel pour dominer en 2,41 m le plateau royal du concours de saut en hauteur de la quatrième étape de la Ligue de diamant, jeudi à Rome.

Barshim, 22 ans, a devancé le champion du monde ukrainien Bohdan Bondarenko (2,34), deuxième, et le champion olympique, le Russe Ivan Ukhov, 5e en 2,28.

Médaille de bronze à Londres (2012), deuxième aux Mondiaux de Moscou (2013), champion du monde en salle cet hiver (2014), Barshim s'approche des sommets. Avec Bondarenko ils ont frôlé 2,43 jeudi soir, et le vieux record (1993) de Javier Sotomayor (2,45) n'est plus très loin.

"Il viendra bientôt, rien ne va m'arrêter", a dit Barshim. "Je n'aime pas me fixer de limites, a ajouté le héros de la soirée. Avec ce concours je prends confiance, j'étais tout près de 2,43, j'ai juste touché avec la cheville."

Une fois en tête à tête au sommet, le Qatarien et Bondarenko se sont expliqués à 2,43. Le Qatarien a passé 2,41 du premier coup, battant son record personnel. L'Ukrainien a fait toutes les impasses après avoir sauté 2,34 m pour passer directement à 2,43.

- Gatlin toujours vice-roi -

Sur ce plateau très relevé, avec cinq hommes à 2,40 au cours des douze derniers mois, le Canadien Derek Drouin (2,28) a terminé 4e, et le Russe Aleksey Dmitrik 9e (2,24).

Les projecteurs étaient braqués sur la hauteur en l'absence du boss du sprint, Usain Bolt, pas encore prêt après sa blessure à un pied.

Au 100 m, Justin Gatlin s'est imposé en 9 sec 91/100, moins bien que ses 9.76 d'Eugene, avec trop de vent, et ses 9.87 de Pékin, mais le vice-roi continue d'occuper le trône.

Gatlin a devancé le Jamaïcain Nesta Carter (10.02) et le grand espoir britannique Adam Gemili (10.07).

L'an dernier l'Américain avait pour la première fois battu le Jamaïcain, dans ce même stade Olympique, bien vide en l'absence de Bolt (30.000 spectateurs environ).

Déjà privé de la grande star de l'athlétisme, le meeting Pietro Mennea, du nom de la légende du sprint italien, a enregistré le forfait de la championne olympique du 100 m haies, l'Australienne Sally Pearson, qui a jeté l'éponge à l'échauffement.

Sans elle l'Américaine Brianna Rollins, championne du monde, s'est imposée avec la meilleure performance mondiale 2014, 12.53 en titre.

Les autres vainqueurs du soir en sprint sont le Panaméen Alonso Edward, vainqueur du 200 m en 20,29 devant le Français Christophe Lemaitre (20,24), et l'Américaine Tori Bowie sur 100 m (11.05).

En fond, l'Éthiopienne Genzebe Dibaba s'est racheté de sa contre-performance à Doha (6e) en remportant le 5000 m en 14 min 34 sec 99/100e.

Enfin l'impératrice du poids, la néo-zélandaise Valerie Adams, double championne olympique, quadruple championne du monde, a allongé son incroyable série à 48 victoires de suite, avec un lancer à 20,01 m.

eba/jcp

PLUS:hp