NOUVELLES

Tuerie de Moncton: ce que l'on sait du tireur Justin Bourque

05/06/2014 10:44 EDT | Actualisé 05/06/2014 11:24 EDT
Facebook

La chasse à l'homme se poursuit pour Justin Bourque, 24 ans, à Moncton. La police recherche activement le jeune homme qui porte un uniforme d'armée et qui possède des armes à feu. Il aurait encore été aperçu jeudi matin.

Justin Bourque aurait été éduqué à la maison par ses parents, tout comme ses frères et soeurs, selon le journal local L'Acadie Nouvelle. La dame interviewée soutient que la famille Bourque était «exemplaire».

Radio-Canada rapporte que Justin Bourque était un homme tranquille et bien normal. Barry Dobson, qui le connait pas personnellement, a dit que le suspect avait déjà travaillé au sein des Forces armées canadiennes et qu'il aurait perdu son emploi en raison d'une accusation quelconque.

Plusieurs médias ont repéré ce qui semble être la page Facebook du tueur. On peut y voir plusieurs photos anti-police et des écrits dénonçant le contrôle des armes à feu. «Les hommes libres ne demandent pas la permission pour porter une arme», est-il écrit sur une photo avec des combattants révolutionnaires. Une autre publication montre le salaire des politiciens, comparativement au salaire des soldats et des vétérans.

Des paroles de la chanson Hook In My Mouth du groupe de métal Megadeth ont aussi fait réagir, puisqu'il a eu plus de 1600 partages.

En conférence de presse, la GRC a confirmé que Justin Bourque n'était pas connu des policiers.

Quoiqu'il soit reclus dans un périmètre restreint, les citoyens sont invités à rester chez eux pendant cette chasse à l'homme.

Avec les informations de Radio-Canada et CTV.

INOLTRE SU HUFFPOST

Fusillade à Moncton (4-5 juin 2014)
Quelques réactions à la fusillade de Moncton