NOUVELLES

Fusillade à Moncton: le suspect, Justin Bourque, était discret, affirme un voisin (VIDÉO)

05/06/2014 07:13 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

MONCTON, N.-B. - Justin Bourque, l'homme soupçonné d'avoir abattu trois policiers de Moncton mercredi, aurait pu passer pratiquement inaperçu dans le parc pour roulottes où il habitait avec un ou deux colocataires, selon l'un de ses voisins.

Le jeune homme de 24 ans, qui est toujours en cavale, ne faisait rien pour attirer l'attention et il était tranquille, ce qui le distinguait du reste du voisinage — les gens du coin sont plutôt habitués à se réunir dans la rue ou au parc pour socialiser, a expliqué Christian Duquette.

«Il allait au magasin, achetait ses choses et rentrait à la maison», a-t-il dit jeudi, alors que la chasse à l'homme se poursuivait dans la ville du Nouveau-Brunswick.

«Il était plutôt du type solitaire, il n'allait jamais dans le parc pour socialiser. À part de ça, il était juste un gars normal dans un parc de roulottes», a poursuivi l'homme âgé de 37 ans.

La rue où habitait Justin Bourque avec au moins un colocataire est adjacente à celle où le jeune homme aurait confronté les policiers avant d'ouvrir le feu mercredi vers 19 h 30.

Des voisins disent avoir aperçu le suspect marcher dans la rue armé d'au moins un fusil et vêtu de treillis militaire, peu avant les événements.

La plupart d'entre eux ont affirmé qu'ils ne le connaissaient pas vraiment.

Christian Duquette, un ancien militaire, se souvient que les rideaux de la roulotte de Justin Bourque étaient souvent tirés.

«On le voyait parfois assis à l'extérieur. Il était toujours discret», a-t-il suggéré.

«Des gens du voisinage disent lui avoir déjà parlé et racontent qu'ils lui ont déjà donné un coup de main lorsque sa voiture est restée prise dans la neige. Mais il était toujours très silencieux», a ajouté M. Duquette.

Selon une publication en ligne, le Business Insider, le suspect aurait été élevé au sein d'une famille très religieuse et a reçu un enseignement à la maison.

INOLTRE SU HUFFPOST

Fusillade à Moncton (4-5 juin 2014)