NOUVELLES

Egypte: pas de personnalité américaine de premier plan à l'investiture de Sissi

05/06/2014 07:07 EDT | Actualisé 05/08/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis n'enverront pas de personnalité politique de premier plan dimanche à la cérémonie de prestation de serment de l'ex-chef de l'armée Abdel Fattah al-Sissi, élu nouveau président de l'Egypte, et seront représentés par un responsable du département d'Etat.

Selon un responsable jeudi, la délégation américaine pour l'occasion sera emmenée par Thomas Shannon, un conseiller du secrétaire d'Etat John Kerry. Cette réticence est un signe évident du malaise américain après l'élection de M. Sissi.

"Les Etats-Unis veulent travailler avec le président élu Sissi et son gouvernement pour continuer à faire avancer notre partenariat stratégique et nos nombreux intérêts communs", a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Marie Harf.

Celle-ci a cependant convenu devant la presse que l'administration américaine n'était pas encore "satisfaite" des progrès vers la démocratie accomplis ces derniers mois en Egypte.

Le maréchal à la retraite Sissi a remporté la présidentielle des 26, 27 et 28 mai avec 96,7% des suffrages exprimés. Mais seuls 47,5% des électeurs inscrits ont voté car le pouvoir qu'il dirige de facto depuis son coup de force contre Mohamed Morsi le 3 juillet 2013 a éliminé toute opposition, islamiste, libérale ou laïque.

"Il reste beaucoup de travail à accomplir", a ajouté Mme Harf. "Nous estimons que l'Egypte doit poursuivre sa transition vers une démocratie stable, ouverte, et dirigée par des civils. Donc nous allons continuer à surveiller tout cela et voir comment le nouveau gouvernement se comporte".

Les Etats-Unis ont récemment levé partiellement le gel de leur aide militaire à l'Egypte et 10 hélicoptères Apache sont en passe d'être livrés au Caire.

Le nouveau président prêtera serment à 10H30 (07H30 GMT) dimanche devant la Cour constitutionnelle suprême au Caire.

jkb/bdx/gde

PLUS:hp