NOUVELLES

Un sex shop halal néerlandais s'unit à un géant de l'érotique allemand

04/06/2014 10:48 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

Un site internet néerlandais proposant à la vente des produits sexuels halal a annoncé mercredi une fusion avec le plus grand vendeur européens de produits érotiques afin d'exploiter le lucratif marché musulman, qui pourrait s'élever à des milliards d'euros.

Cette fusion prend place quatre ans après le lancement du magasin en ligne, intitulé El Asira, qui propose une gamme de produits érotiques qui ne sont pas contraires à la Charia, assure son fondateur, Abdelaziz Aouragh.

"Nous allons amener nos 18 produits islamiques sur le marché à travers Beate Uhse", une grande chaîne allemande de l'industrie du sexe, a assuré M. Aouragh.

Son magasin en ligne, dont le nom signifie "la société" en arabe, avait lancé ses produits en 2010, proposant notamment à la vente des huiles sensuelles à base d'huile de calambac, ou "bois d'agar", l'une des matières premières les plus chères au monde, avec l'approbation de la communauté musulmane locale.

"Il y a énormément de potentiel étant donné que nous nous adressons à un marché mondial de 1,8 milliard de personnes", a ajouté M. Aouragh.

Beate Uhse, basé à Flensburg, en Allemagne, avait approché El Asira dès 2012: "nous pensons que nous pouvons apprendre beaucoup d'El Asira sur l'exploitation du marché érotique musulman", a affirmé à l'AFP une porte-parole de la société, Linda Blommaert.

Les deux sociétés insistent sur le fait que la co-société est très éloignée des sex shops traditionnels: "les produits que nous mettons sur le marché n'ont rien en commun avec des poupées gonflables ou des godemichés", assure M. Aouragh, amstellodamois d'origine marocaine.

"L'acte en lui-même n'est pas au centre de nos produits, c'est ce qu'il se passe autour", affirme-t-il: "nos produits augmentent les sentiments de sensualité et améliorent l'atmosphère".

Beate Uhse est une compagnie "qui respecte les femmes", assure également le fondateur du magasin en ligne, affirmant qu'il n'y a donc aucune objection à ce que les deux sociétés travaillent ensemble.

Beate Uhse, qui avait démarré en 1946 en distribuant des pamphlets sur la planification familiale, a enregistré un chiffre d'affaire de 142 millions d'euros l'année passée et dispose de 96 enseignes dans 11 pays européens.

Les deux sociétés, qui ont refusé d'indiquer quel montant était concerné par la fusion, envisagent d'ouvrir une enseigne à La Mecque, en Arabie Saoudite, a affirmé M. Aouragh.

Quelques trois millions de pèlerins se rendent chaque année dans la ville, le lieu le plus saint de l'Islam, pour le pèlerinage du hajj, l'un des cinq piliers de l'islam.

jhe/mbr/fw

PLUS:hp