NOUVELLES

Mondial-2014/Préparation - Petite victoire des Pays-Bas face aux Gallois

04/06/2014 04:37 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

Les Pays-Bas se sont imposés 2 à 0 face à un faible Pays de Galles mercredi à Amsterdam, sans se rassurer à la veille de s'envoler pour le Brésil et une Coupe du monde qu'ils débuteront le 13 juin face à l'Espagne.

Après des rencontres déjà peu convaincantes face à l'Equateur (1-1) et le Ghana (1-0), les Oranje ont été à peine moins frileux, et les sifflets régulièrement venus des tribunes de l'Arena démontrent que Robin van Persie et les siens n'ont pas encore convaincu leurs supporteurs.

D'après le sélectionneur Louis van Gaal, ce match face aux Gallois servait surtout à préparer la rencontre de Coupe du monde face à l'Australie.

"Si, contre l'Espagne et le Chili (les deux autres adversaires du groupe B), nous évoluerons avec cinq défenseurs et deux milieux défensifs, face aux Australiens nous adopterons un plus audacieux 4-4-2. Je voulais tester ce système ce soir", a-t-il expliqué.

Le test s'est avéré peu probant, surtout sur le plan offensif. Face au Pays de Galles privé de ses deux stars, Gareth Bale et Aaron Ramsey, officiellement blessés, les Néerlandais sont apparus très hésitants, trop peu percutants.

En première période, à l'exception de quelques actions de Van Persie et d'un but de Robben à la demi-heure, le public n'a pas vu grand chose, et a sifflé ses joueurs à la rentrée au vestiaire.

Le spectacle n'a pas été meilleur après la pause, malgré un but de Lens, servi par Robben à la 76e. Un éclair dans la grisaille.

De quoi inquiéter les spectateurs, parmi lesquels l'icône Johan Cruijff qui n'a pas masqué ses gestes de lassitude en tribune d'honneur.

Les Néerlandais s'envoleront donc jeudi soir pour Rio de Janeiro, où se trouve leur camp de base, au terme d'une préparation décevante.

On est bien loin de l'équipe ambitieuse de 2010 qui avait atteint la finale de la Coupe du monde après une préparation euphorique.

bnl/gv

PLUS:hp