NOUVELLES

L'UE appelle Damas à de "véritables négociations" après une élection "illégitime"

04/06/2014 10:51 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

L'Union européenne a appelé mercredi le régime syrien à engager de "véritables négociations politiques" pour trouver une solution au conflit, au lendemain d'une élection présidentielle jugée "illégitime".

L'UE "considère" que l'élection, qui devrait être largement remportée par Bachar al-Assad, est "illégitime et mine les efforts politiques pour trouver une solution à cet horrible conflit", a déclaré la chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton, dans un communiqué.

"Nous appelons le régime à reprendre de véritables négociations politiques qui créeront les conditions permettant la réelle expression de la volonté du peuple syrien", a-t-elle ajouté.

L'UE avait appuyé avec force les efforts du médiateur de l'ONU Lakhdar Brahimi pour la tenue en début d'année à Genève des premiers pourparlers directs entre pouvoir et opposition. Ce processus est aujourd'hui dans l'impasse, ce qui a poussé M. Brahimi à quitter son poste à la mi-mai.

"Le régime a rejeté le Communiqué de Genève comme base d'une transition politique et a poursuivi ses opérations militaires, entraînant la mort de plus de 150.000 personnes, le déplacement de 6,5 millions tandis que 2,5 millions de réfugiés" ont quitté la Syrie, selon le communiqué de l'UE.

Pour un haut responsable de l'UE, "il faut maintenant trouver d'autres idées car la voie que proposait Genève 1 est arrivée au bout".

Les Occidentaux auraient "tout intérêt" à favoriser la reprise des négociations sans délai en raison des "conséquences" pour eux d'une poursuite du conflit, selon ce responsable.

Outre la question humanitaire liée aux réfugiés, le problème des Européens partis combattre au côté de groupes jihadistes en Syrie, illustrée par l'arrestation de l'auteur présumé de la fusillade du Musée juif de Bruxelles, doit "leur ouvrir les yeux", a-t-il ajouté.

jri/jlb/fw

PLUS:hp