NOUVELLES

Le pétrole en légère baisse en Asie après les stocks US (102,44 USD)

04/06/2014 11:42 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT

Les prix du pétrole reculaient jeudi en Asie après la parution de chiffres contrastés sur les réserves de brut aux Etats-Unis montrant une chute de ces stocks mais une nette progression des réserves de produits raffinés.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet lâchait 20 cents, à 102,44 dollars, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance cédant 10 cents, à 108,40 dollars.

Le département américain de l'Energie a fait état mercredi d'un recul des stocks de brut plus prononcé que prévu au cours de la semaine achevée le 30 mai, avec une chute de 3,4 millions de barils, contre l'attente d'une petite baisse de 100.000 barils seulement prévue par les experts interrogés par l'agence Dow Jones Newswires.

Les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont en revanche grimpé de 2 millions de barils, à 118,1 millions de barils, soit presque trois fois plus que la hausse de 700.000 barils attendue par les experts.

Cette hausse inattendue suggère "une faible demande au cours du week-end du Memorial Day qui marque le début de la saison estivale des grands départs en voiture pour les vacances", relève la United Overseas Bank de Singapour dans une note.

Les stocks d'essence ont de leur côté enregistré une petite progression de 200.000 barils, à 211,8 millions, un chiffre proche des attentes des analystes, qui misaient sur une avancée de 300.000 barils.

La crise ukrainienne continuait également de peser sur les cours du brut avec d'un côté une escalade verbale entre Moscou et les Occidentaux, de l'autre une apparente main tendue du président russe Vladimir Poutine à son homologue ukrainien, Petro Porochenko, qu'il n'a pas exclu de rencontrer.

Menaçant de prendre de nouvelles sanctions, les dirigeants du G7 ont appelé Moscou à retirer les troupes massées près de la frontière ukrainienne, à arrêter le flux d'armes et de militants séparatistes vers l'Ukraine, et à utiliser leur influence auprès des séparatistes pour qu'ils déposent les armes.

Mercredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait fini en baisse de 2 cents, à 102,64 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent avait fini à 108,40 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 42 cents par rapport à la clôture de mardi.

bur-gab/jr

PLUS:hp