POLITIQUE

Le gouvernement Couillard relance le Plan Nord

04/06/2014 05:25 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT
SRC

Tel que promis lors de la dernière campagne électorale, le gouvernement Couillard relance le Plan Nord dans une version qu'il qualifie de « bonifiée ». Sa mise en œuvre sera soutenue financièrement par le Fonds du Plan Nord, qui sera doté d'un montant de 63 millions de dollars en 2014-2015.

Le Fonds du Plan Nord servira notamment à financer d'importants travaux d'infrastructures de transport, dont le prolongement de la route 138 et la réfection de la route 389 sur la Côte-Nord, ainsi que la réfection de la route de la Baie-James.

Dans son budget 2014-2015, le ministre des Finances, Carlos Leitao, confirme aussi que le gouvernement consacrera également 20 millions de dollars pour lancer une étude de faisabilité sur la construction d'un nouveau lien ferroviaire permettant l'accès à la fosse du Labrador, dès cet été. Un appel d'intérêt sera lancé prochainement pour identifier des partenaires privés qui pourraient prendre part

Par ailleurs, Québec prévoit une capitalisation de 1 milliard de dollars dans le fonds Capital Mines Hydrocarbures afin de prendre des participations dans des entreprises des secteurs des mines et des hydrocarbures. Cette mesure, prévue au budget 2012-2013, sera confirmée par voie législative cet automne.

Dans le cadre du Plan Nord, le gouvernement souhaite que la région de la Côte-Nord soit approvisionnée en gaz naturel d'ici 2016 afin d'améliorer le bilan environnemental de la consommation d'énergie.

Québec met de côté la distribution par gazoduc et préconise que ce gaz naturel soit acheminé par voie routière ou maritime, sous la forme de gaz naturel liquéfié, ce qui représenterait une option moins coûteuse et plus réalisable à court terme.

Formation et recherche

Des mesures sont prévues afin de maximiser les retombées du Plan Nord dans les communautés touchées et les communautés autochtones.

Ainsi, 100 millions de dollars seront investis pour favoriser la réussite scolaire et professionnelle des populations nordiques et autochtones et former un plus grand nombre de travailleurs spécialisés.

Le gouvernement prévoit également la mise en place d'un centre de recherche en développement nordique, l'Institut nordique du Québec, pour soutenir la recherche et le développement des connaissances du territoire nordique. Le centre de recherche sera basé sur le campus de l'Université Laval, à Québec, et bénéficiera d'un montant de 3 millions de dollars.

Stratégie touristique

D'autre part, une enveloppe de 3,2 millions de dollars sera consacrée pour faire la promotion du Nord du Québec comme destination touristique en relançant la Stratégie touristique québécoise au nord du 49e parallèle.

L'argent permettra, entre autres, d'embaucher du personnel dans les associations touristiques des régions du Nunavik, de la Côte-Nord et de la Baie-James-Eeyou Istchee.

L'application du Plan Nord sera sous la responsabilité du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles. La Société du Plan Nord sera créée pour coordonner le développement du territoire au nord du 49e parallèle.

Un bureau de commercialisation, visant à faire connaître aux entreprises les besoins en fournitures et en équipements, sera créé afin d'associer le Sud au développement du Nord.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les points saillants du 1er budget Leitao
12 promesses de Philippe Couillard