DIVERTISSEMENT

Corey Hart fait ses adieux à la scène au Centre Bell

04/06/2014 09:50 EDT | Actualisé 04/08/2014 05:12 EDT
Graham Hughes/La Presse Canadienne

Corey Hart l'a dit et redit: il ne remontera plus sur scène après son spectacle d'adieu au Centre Bell. Il aura toutefois peut-être des regrets après l'accueil que lui ont réservé ses admirateurs venus le voir de partout dans le monde.

«La soirée sera longue» avait prévenu Corey Hart en début de spectacle, mardi. Le chanteur s'est fait plaisir en interprétant une quarantaine de chansons, les siennes, mais aussi d'autres qui ont marqué son parcours, dont Piano Man de Billy Joel et Hungry Heart de Springsteen.

La soirée aura finalement duré près de 4 heures (avec un entracte de 30 minutes). Un long fleuve musical. Un spectacle sage, disons-le. Plutôt que de parsemer ses plus grands succès pour ponctuer la soirée, il les a gardés pour la fin.

C'est donc vers minuit moins quart qu'on a enfin entendu In Your Soul et Sunglasses at Night. Avec le peu de voix qu'il lui restait, il a interprété avec l'aide de ses admirateurs Never Surrender, chanson qu'il a écrite et composée en 1985.

Tourner la page

Corey Hart n'avait pas donné de spectacle depuis 12 ans et avait oublié le sentiment que pouvait lui procurer un public de 12 000 personnes. «C'est amusant. Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas fait ça depuis 2002.»

Aura-t-il des regrets de prendre sa retraite de la scène à l'âge de 52 ans? Un pincement à tout le moins, si l'on en juge par les larmes versées durant les très longs applaudissements qui ont suivi Everything in My Heart, dédiée à ses groupies.

Tout indiquait toutefois une volonté de conclure un chapitre pour le chanteur, dont la carrière a atteint son paroxysme dans les années 80 et 90.

La musique continuera de faire partie de sa vie, mais il mettra son talent au service des autres. Il a d'ailleurs présenté deux chansons avec son protégé Jonathan Roy, pour qui il agira à titre de producteur.

Le retour de Julie Masse

Le spectacle marquait aussi le retour de Julie Masse, qui n'a interprété aucune de ses chansons, mais qui était sur scène comme choriste avec Kim Richardson.

Souriante et visiblement heureuse de se retrouver devant un public, la chanteuse québécoise a interprété trois chansons en duo avec Corey Hart, avec qui elle a eu quatre enfants.

Le couple, qui s'est rencontré dans les années 90, a chanté 3rd of June, de circonstances en ce 3 juin, jour d'anniversaire de Julie Masse.

Rectifier le tir

Corey Hart n'a jamais aimé étaler sa vie privée au grand jour. Dans sa carrière, il a d'ailleurs été déçu que les médias se soient davantage intéressés à son statut de vedette qu'à la qualité de ses chansons.

Pendant le spectacle, il était d'ailleurs indiqué sur grand écran celles qu'il a écrites et composées. Malencontreuse erreur toutefois... Il s'est approprié des chansons qui n'étaient pas les siennes, dont Là-bas de Jean-Jacques Goldman.

En somme, Corey Hart a été généreux pour son dernier adieu. Le chanteur a été authentique, reconnaissant et a rappelé plus d'une fois qu'il ne fallait jamais abandonner un rêve, ou comme on dit en anglais «to never surrender».

INOLTRE SU HUFFPOST

Top 10 des jeunes artistes québécois à surveiller en 2014