NOUVELLES

Wall Street ouvre en baisse, reprenant son souffle après des records

03/06/2014 10:06 EDT | Actualisé 03/08/2014 05:12 EDT

La Bourse de New York a débuté la séance dans le rouge lundi, faisant une pause après sa récente course aux records et au début d'une semaine dépourvue d'indicateurs majeurs: le Dow Jones perdait 0,41% et le Nasdaq 0,32%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average reculait de 70,70 points, à 16.997,56 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 14,54 points, à 4.471,39 points.

L'indice élargi S&P 500 baissait de 0,36% ou 7,22 points, à 1.978,22 points.

Avant le week-end prolongé par la fête nationale américaine vendredi, une embellie spectaculaire du marché du travail aux Etats-Unis avait emmené le Dow Jones au-dessus du seuil inédit des 17.000 points jeudi (+0,54% à 17.068,26 points) et l'indice élargi S&P 500 à un nouveau sommet (+0,55% à 1.985,44 points). Le Nasdaq avait gagné 0,63% à 4.485,93 points.

Mais lundi matin, les principaux indices reculaient, "les investisseurs cherchant à engranger des profits après les records atteints par le Dow et le S&P 500 la semaine dernière", ont commenté les analystes de Wells Fargo.

Les opérateurs se placent aussi, selon eux, un peu en retrait à la veille du lancement officieux de la saison des résultats trimestriels par le géant de l'aluminium Alcoa.

"Les entreprises du S&P 500 devraient faire état d'une hausse de leurs bénéfices au deuxième trimestre de 4,9% d'après (le logiciel) FactSet", ont-ils indiqué.

Les indices sont aussi sous la pression, selon Karee Venema de Schaeffer's Investment Research, de propos prudents de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI).

Dans un discours prononcé au dernier jour des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence, Christine Lagarde a en effet averti dimanche que l'activité économique mondiale pourrait être moins forte que prévu et a plaidé pour un soutien de l'offre pour renforcer la croissance.

Autre signe de faiblesse: la production industrielle en Allemagne, moteur de la croissance en zone euro, a diminué de 1,8% en mai par rapport à avril, troisième baisse consécutive pour cet indicateur.

Le marché obligataire progressait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait à 2,627% contre 2,648% jeudi soir, et celui à 30 ans à 3,447% contre 3,483%.

jum/jt/gde

PLUS:hp