NOUVELLES

Manuel Valls "pas favorable" à un accueil de Snowden en France

03/06/2014 03:45 EDT | Actualisé 02/08/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre français, Manuel Valls, a indiqué mardi n'être "pas favorable" à un accueil en France d'Edward Snowden, poursuivi aux Etats-Unis pour ses révélations sur l'agence de sécurité nationale américaine NSA.

"Je n'y suis pas favorable, mais si la question se pose, elle sera bien sûr examinée", a dit M. Valls, interrogé sur BFMTV/RMC, en estimant toutefois que ce n'était "pas d'actualité".

Plusieurs personnalités françaises ont signé une pétition lancée par le magazine L'Express, réclamant le droit d'asile pour le jeune Américain, actuellement en Russie.

M. Snowden, dont le droit d'asile dans ce pays expire début août, dit avoir déjà fait une demande d'accueil au Brésil, où ses révélations sur l'espionnage informatique avaient suscité une très forte indignation.

Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a exhorté Edward Snowden à rentrer aux Etats-Unis s'il est un "homme" et un "patriote".

M. Snowden, ancien consultant de la NSA, est inculpé dans son pays d'espionnage et de vol de documents appartenant à l'Etat. Ses révélations ont embarrassé le gouvernement américain et tendu les relations avec des pays alliés furieux de découvrir que Washington enregistrait même les conversations privées de leurs dirigeants.

aue/kp/nou/jh

PLUS:hp