NOUVELLES

GB: "deux semaines" pour se protéger contre une cyberattaque massive

02/06/2014 02:16 EDT | Actualisé 02/08/2014 05:12 EDT

Le Royaume-Uni dispose "de deux semaines" pour se protéger contre une cyberattaque massive qui pourrait donner un accès à des informations sensibles aux pirates et coûter des millions d'euros au pays, a indiqué lundi le National Crime Agency (NCA).

Les internautes "sont encouragés à se protéger contre un puissant logiciel malveillant en vérifiant la mise à jour de leur anti-virus et en s'assurant que toutes leurs applications fonctionnent correctement", a indiqué l'agence gouvernementale, fréquemment qualifiée de "FBI britannique", sur son site internet.

"Personne ne souhaite voir ses informations financières, son carnet d'adresse professionnel ou les photographies de sa famille volés ou pris en otage par des criminels", a déclaré Andy Archibald, directeur adjoint du NCA.

Grâce à cette fenêtre de "deux semaines, un grand nombre de britanniques vont pouvoir éviter que ce scénario ne se réalise", a-t-il ajouté.

"Notre messages est simple: mettez à jour vos logiciels et réfléchissez deux fois avant de cliquer sur des liens ou des pièces jointes présents dans des mails indésirables", a-t-il encore souligné.

Les virus en question sont connus sous les noms de GOZeuS et CryptoLocker.

Le premier se cache dans les pièces jointes des mails qui en s'ouvrant permettent aux pirates d'avoir accès à toutes les informations importantes de l'ordinateur.

CryptoLocker représente quant à lui une menace moins forte. Lorsqu'il s'active, il bloque l'accès à l'ordinateur, obligeant l'utilisateur à changer ses codes. C'est alors que le pirate peut se procurer les données sensibles.

Jusqu'à présent, plus de 15.000 ordinateurs au Royaume-Uni auraient déjà été touchés par cette cyberattaque.

Les fournisseurs de services internet (FSI) contacteront par mail ou par courrier les clients concernés. Les premières alertes ont été envoyées lundi.

Ce mouvement intervient suite au démantèlement par le FBI d'un vaste réseau de piratage informatique.

sds/mc/jeb

PLUS:hp