NOUVELLES

Ebola en Sierra Leone: cinq morts, 15 cas confirmés en une semaine (nouveau bilan officiel)

02/06/2014 09:00 EDT | Actualisé 02/08/2014 05:12 EDT

L'épidémie de fièvre Ebola qui s'est déclarée depuis une semaine en Sierra Leone a depuis fait cinq morts parmi quinze cas confirmés, a-t-on appris lundi auprès du ministère de la Santé, faisant état d'un bilan en hausse.

Un nouveau décès a été enregistré vendredi, portant à cinq le nombre de morts depuis l'annonce de la maladie le 26 mai, a affirmé à la presse le porte-parole du ministère de la Santé, Yaya Tunis.

"Nous avons actuellement 36 cas suspects dont 15 cas ont été confirmés" comme étant dus au virus Ebola, a-t-il ajouté.

Le dernier bilan communiqué vendredi par les autorités avait fait état de quatre décès et de quatorze cas confirmés.

Trois des cinq patients décédés depuis le 26 mai étaient sous traitement dans un hôpital dans l'est du pays. Les deux autres faisaient partie des quatre malades que leurs parents avaient forcé de quitter un dispensaire, pour les ramener dans leur village pour un traitement traditionnel.

La Sierra Leone avait annoncé le 26 mai son premier cas confirmé de fièvre Ebola, en assurant prendre les mesures nécessaires pour éviter une propagation de cette maladie hautement contagieuse qui a fait près de 100 morts depuis janvier en Guinée voisine.

La Sierra Leone avait déjà enregistré des cas suspects de fièvre hémorragique, dont deux décès, mais l'analyse des échantillons avait exclu la présence de l'Ebola.

Ce virus découvert en 1976 dans l'actuelle République démocratique du Congo (ex-Zaïre) peut être transmis à l'homme par des animaux sauvages, et d'homme à homme par des contacts directs.

La fièvre Ebola, souvent mortelle, se traduit par des hémorragies, des vomissements et des diarrhées. Les chances de survie augmentent pour les malades s'ils sont hydratés.

rmj/ft/mrb/stb/jmc

PLUS:hp