NOUVELLES

Collision mortelle à Saint-Liboire : la SQ étudie l'hypothèse du geste délibéré

02/06/2014 08:15 EDT | Actualisé 03/06/2014 06:13 EDT
Radio Canada

Un père et son fils sont morts lorsqu'un train est entré en collision avec leur véhicule à un passage à niveau à Saint-Liboire, près de Saint-Hyacinthe, à 7 h 10 ce matin.

Les victimes sont Thierry Patenaude-Turcotte, un homme de 42 ans, et Nicolas Turcotte, un bébé de 21 mois.

L'accident est survenu sur la route 116, où la voiture circulait en direction de l'autoroute 20. Le conducteur a dépassé plusieurs voitures arrêtées devant un passage à niveau avant de s'immobiliser sur la voie ferrée, selon les informations obtenues par Radio-Canada. Un train de passagers de VIA Rail a percuté de plein fouet le véhicule qui, sous la force de l'impact, a été sectionné en deux et projeté dans les airs avant d'atterrir dans un fossé.

Le conducteur est vraisemblablement mort sous la force de l'impact. Son fils Nicolas a été transporté peu après l'accident dans un hôpital de Saint-Hyacinthe où son décès a été constaté.

La Sûreté du Québec étudie l'hypothèse du geste volontaire. M. Patenaude-Turcotte avait des problèmes de couple, selon nos informations.

La circulation demeurera fermée dans les deux directions sur la route 116 pour une partie de la journée. La voie ferroviaire est quant à elle rouverte.

VIA Rail soutient que les barrières du passage à niveau étaient abaissées et que les signaux lumineux fonctionnaient lors du passage du train. La compagnie ferroviaire se base sur les images captées par les caméras du train et les témoignages des employés qui étaient à bord, explique le porte-parole Jacques Gagnon. Cette information n'a cependant pas été confirmée par la Sûreté du Québec.

Par ailleurs, VIA ne peut confirmer à quelle vitesse roulait le train au moment de l'accident.

Le dossier est pris en charge par le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne. Les employés du Canadien National (CN), à qui appartient le passage à niveau, collaborent à l'enquête.

Personne à bord du train n'a été blessé. Les passagers ont dû attendre sur place à bord des wagons pendant plusieurs heures, avant que le train reprenne son chemin vers Drummondville en fin d'avant-midi. Ces passagers ont ensuite pu regagner leur route vers Québec.

INOLTRE SU HUFFPOST

Accident de train à Saint-Liboire (2 juin 2014)