NOUVELLES

Tuerie de Bruxelles: le suspect arrêté "dès qu'il a mis le premier pied en France" (Hollande)

01/06/2014 05:11 EDT | Actualisé 31/07/2014 05:12 EDT

Le président français François Hollande a affirmé dimanche que le suspect de la tuerie de Bruxelles avait été arrêté "dès qu'il a mis le premier pied en France", soulignant l'efficacité des forces de l'ordre.

"Nous les combattrons, nous les combattrons, nous les combattrons", a dit le chef de l'Etat, en marge d'un déplacement à Trévières dans le Calvados (nord-ouest), au sujet des jihadistes qui rentrent en Europe après avoir combattu en Syrie.

"Celui qui a été arrêté, et nous verrons la suite donnée à l'enquête, a été arrêté dès qu'il a mis le premier pied en France, en l'occurrence à Marseille" (sud), a déclaré à la presse le président.

"Tout le gouvernement est mobilisé pour suivre les jihadistes et éviter qu'ils puissent nuire", "notamment lorsqu'ils reviennent en France ou en Europe", a-t-il affirmé, "c'est une lutte de tous les instants".

Selon François Hollande, "c'est le sens" du plan d'action gouvernemental présenté en avril pour lutter contre ces filières jihadistes, qui va "être amplifié dans les prochains mois".

cld-gd/fff/ial/jh

PLUS:hp