NOUVELLES

Le suspect de Bruxelles muet en garde à vue, les expertises commencent à parler

01/06/2014 08:26 EDT | Actualisé 01/08/2014 05:12 EDT

L'homme soupçonné d'être le tueur du Musée juif de Bruxelles est resté muet depuis le début de sa garde à vue, mais les expertises scientifiques sur ses armes et sa caméra commencent à fournir des éléments "probants", a-t-on appris dimanche de source proche de l'enquête.

"La police technique et scientifique de la police judiciaire commence à obtenir des résultats, même s'ils ne seront officiels qu'en début de semaine", a affirmé cette source à l'AFP.

Selon elle, "les premiers résultats sur les armes ainsi que les premières exploitations du matériel informatique et des images vidéo en sa possession semblent donner des résultats très probants", a-t-elle expliqué.

Une autre source proche de l'enquête a toutefois précisé qu'il était trop tôt pour savoir si le fusil d'assaut Kalachnikov et le revolver retrouvés en possession de Mehdi Nemmouche, un Français de 29 ans, lors de son arrestation vendredi à Marseille (sud de la France) sont bien ceux utilisés pour tuer quatre personnes le 24 mai dans la capitale belge.

Le suspect avait aussi en sa possession des munitions correspondant à ses armes, ainsi qu'une caméra portative GoPro, un ordinateur portable et des cartes mémoire qui sont également exploités.

Depuis le début de sa garde à vue vendredi à la mi-journée, Mehdi Nemmouche "ne dit rien", "il a globalement gardé le silence", a dit la première source.

ng-pta-fff/cld/ial/ai

PLUS:hp