NOUVELLES

Washington inquiet du licenciement d'un blogueur chinois ayant rencontré Kerry

30/05/2014 02:00 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT

Washington s'est dit vendredi "préoccupé" des informations selon lesquelles l'un des blogueurs chinois qui avaient rencontré le secrétaire d'Etat américain John Kerry pour l'appeler à promouvoir la liberté d'expression dans leur pays avait été licencié par son employeur.

"Nous sommes extrêmement préoccupés par les informations selon lesquelles l'un des blogueurs qui avaient rencontré le secrétaire d'Etat a été licencié après cet entretien" avec M. Kerry, a déclaré le département d'Etat.

"Si ces informations s'avéraient, nous serions très inquiets du fait qu'un employé d'une entreprise privée soit licencié simplement pour avoir exprimé ses opinions", ajoute-t-il dans un communiqué.

Le journaliste Zhang Jialong était l'un des quatre blogueurs qui avaient rencontré M. Kerry à Pékin en février et l'avaient appelé à promouvoir la liberté d'expression sur internet en Chine.

Zhang a indiqué dimanche à l'AFP qu'il avait perdu son emploi au sein du géant chinois de l'internet Tencent pour avoir "divulgué des secrets professionnels et d'autres informations confidentielles et sensibles" -- un geste selon lui de "représailles" pour avoir rencontré le chef de la diplomatie américaine.

Washington est "préoccupé par l'incessante répression des libertés de parole et d'expression sur internet et par les détentions et les poursuites judiciaires contre des blogueurs en Chine", poursuit le communiqué.

Plusieurs centaines d'internautes et de journalistes ont été arrêtés ces derniers mois et certaines des voix critiques les plus influentes sur les réseaux sociaux ont dû se livrer à d'humiliantes "confessions" et "autocritiques" à la télévision.

Cette reprise en main s'inscrit dans une stratégie globale du Parti communiste chinois (PCC) pour museler internet, qui a joué ces dernières années un rôle de puissante caisse de résonance des critiques du régime.

La Chine compte plus de 600 millions d'internautes.

jkb/sam/rap

PLUS:hp