NOUVELLES

Un Canadien condamné pour avoir cherché à rejoindre les shebab

30/05/2014 05:52 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT

Un Canadien originaire de Somalie a été condamné vendredi pour avoir tenté de rallier le mouvement des islamistes somaliens shebab: il risque jusqu'à 10 ans de prison.

C'est la première fois que la justice canadienne poursuit un de ses ressortissants pour un ralliement supposé à un mouvement terroriste.

La cour supérieure de la province de l'Ontario "a déclaré Mohamed Hassan Hersi, 28 ans, coupable (...) pour avoir tenté de participer aux activités d'un groupe terroriste, et pour avoir conseillé à quelqu'un de participer à des activités terroristes".

Mohamed Hersi, arrivé dès son plus jeune âge avec ses parents au Canada, avait été arrêté en mars 2011 à l'aéroport de Toronto où il devait embarquer dans un vol pour Le Caire puis rejoindre, selon la justice, la Somalie.

M. Hersi a nié appartenir ou vouloir rejoindre les shebab, en indiquant qu'il voulait apprendre l'arabe en Egypte.

Selon les éléments à charge, une clé USB avec une vidéo sur le recrutement de combattants par les shebab avait été remise à la police par un ancien collègue de Mohamed Hersi. Des documents compromettants auraient également été saisis dans ses bagages au moment de son arrestation.

Les shebab, un groupe islamiste lié à Al-Qaïda, cherchent à renverser le gouvernement somalien et mènent des attaques contre des bâtiments gouvernementaux ou des pays alliés de la Somalie.

La semaine dernière, des insurgés shebab ont attaqué le Parlement somalien, faisant 10 morts. Leur attaque la plus spectaculaire avait été celle du centre commercial Westgate à Nairobi, qui avait fait 67 victimes en septembre dernier.

amc-mbr/bdx

PLUS:hp