NOUVELLES

Roland-Garros - Djokovic bat difficilement l'une de ses proies favorites

30/05/2014 10:54 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT

Le Serbe Novak Djokovic, N.2 mondial, a dû batailler pour battre le Croate Marin Cilic (26e), l'une de ses proies favorites, en quatre sets 6-3, 6-2, 6-7 (2/7), 6-4 et accéder vendredi aux huitièmes de finale de Roland-Garros.

C'est la neuvième victoire du Serbe en autant de confrontations avec Cilic. Au tour précédent, le "Djoker" s'était déjà offert le scalp de l'une de ses victimes préférées, le Français Jérémy Chardy, dominé également pour la neuvième fois sur neuf.

Avant ce duel, Djokovic et Cilic s'étaient rencontrés une fois cette année, en huitièmes de finale du Masters 1000 d'Indian Wells (dur) où le Serbe l'avait emporté 1-6, 6-2, 6-3.

Le N.2 mondiale espère devenir le huitième joueur de tennis de l'histoire à réaliser le Grand Chelem en carrière en enlevant Roland-Garros, le seul tournoi majeur manquant encore à son copieux palmarès en simple (44 titres).

L'an passé, "Nole" s'était arrêté pour la quatrième fois en demi-finale (après 2007, 2008, 2011). Il a atteint une fois la finale en 2012, battu par Rafael Nadal.

Après deux premiers tours sans embûches, Djokovic a dû puiser dans ses ressources pour dominer Cilic et son service de plomb.

"C'est un ami. On se connaît depuis longtemps. Il a beaucoup de qualités, est puissant. Aujourd'hui, il a réalisé un très bon match en servant avec beaucoup de précision et en se montrant agressif. C'était dur pour moi", a affirmé à l'issue du match Djokovic, un peu désabusé par une météo maussade.

Mené 3-1 dans le premier set, le "Djoker" a utilisé ses meilleures armes, un retour puissant, ainsi qu'une énergie inépuisable, pour enchaîner cinq jeux consécutifs et emporter la première manche.

Dans le deuxième set, Cilic courbait encore l'échine sans pour autant abandonner. Il posait ensuite de gros problèmes à Djokovic dans le troisième acte remporté au jeu décisif.

Vexé, Djokovic semblait se diriger vers la victoire après avoir fait le break dans la quatrième manche. Mais, le géant croate (1,98 m) redoublait d'effort pour revenir à égalité. Ces efforts consentis pesaient finalement dans l'issue de la partie.

A 5-4, le Croate se faisait distancer sur sa mise en jeu et s'inclinait sur une double faute, sa cinquième du match.

ll/jgu

PLUS:hp