NOUVELLES

Les services russes affirment avoir arrêté des "terroristes" ukrainiens en Crimée

30/05/2014 01:29 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT

Le FSB (Service fédéral -russe- de sécurité, issu de l'ex-KGB) a affirmé vendredi avoir arrêté en Crimée un groupe d'ultranationalistes ukrainiens qui voulaient commettre des actes "terroristes" contre des infrastructures de la péninsule rattachée à la Russie en mars.

Un jeune cinéaste ukrainien, Oleg Sentsov, figure parmi les quatre hommes arrêtés et est désigné comme étant l'organisateur du groupe, selon des images tournées par le FSB et diffusées par les télévisions russes.

Alexandre Sokourov, cinéaste russe le plus connu à l'étranger ("Faust", Lion d'Or 2011 à Venise) et autorité en Russie, a pris sa défense et estimé qu'il payait pour ses prises de position politiques.

Le FSB affirme dans un communiqué que les membres du groupe arrêtés appartiennent à Pravy Sektor (Secteur droit), une formation paramilitaire ultranationaliste ukrainienne.

"Le principal objectif du groupe était de commettre des actes terroristes dans les villes de Simféropol, Yalta et Sébastopol, et de détruire une série d'infrastructures, de ponts ferroviaires, de lignes électriques", affirme le FSB.

Le communiqué cite les noms de quatre personnes, à l'encontre desquelles sont ouvertes des enquêtes pour "terrorisme".

Il indique aussi que les personnes arrêtées sont plus précisément accusées de s'être préparées à faire exploser "un engin artisanal" près de la flamme du soldat inconnu et d'une statue de Lénine dans la nuit du 8 au 9 mai à Simféropol, et à y incendier les bureaux de l'organisation "Communauté russe de Crimée" et du parti au pouvoir en Russie "Russie unie" les 14 et 18 avril.

Sur les images tournées après les arrestations par le FSB et diffusées par les chaînes de télévision russes vendredi, les complices présumés reconnaissent les faits qui leur sont reprochés, désignent Oleg Sentsov comme en étant l'instigateur et évoquent un lien avec Pravy Sektor.

A l'antenne de la radio Echo de Moscou, le réalisateur Alexandre Sokourov a pris la défense d'Oleg Sentsov, selon lui connu pour avoir pris part à la contestation en Ukraine qui a entraîné fin février la chute du président prorusse Viktor Ianoukovitch.

"Il me semble qu'il n'a aucun rapport avec des activités terroristes. A sa place, j'aurais moi aussi exprimé mon opinion politique", a déclaré M. Sokourov, estimant qu'il devait être libéré et renvoyé en Ukraine.

Selon le site internet gazeta.ru, le mouvement Pravy Sektor a de son côté déclaré qu'Oleg Sentsov ne figurait pas parmi ses membres, et a nié tout lien avec l'organisation d'actes terroristes en Crimée.

lpt/bds

PLUS:hp