NOUVELLES

Quand l'ex-PDG de l'AMT demandait de détruire son cellulaire à « coups de talons »

30/05/2014 12:18 EDT | Actualisé 30/05/2014 12:18 EDT
SRC

Des sérieuses allégations, dont l'ingérence dans l'octroi de contrats et le recours aux prête-noms, pèsent sur l'ancien président-directeur général de l'Agence métropolitaine de transport (AMT), Joël Gauthier, selon ce que relève un mandat de perquisition de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) obtenu par Radio-Canada et La Presse.

Un texte de François Cormier

Les enquêteurs soupçonnent Joël Gauthier de fraude envers le gouvernement, d'abus de confiance par un fonctionnaire public et de participation à une infraction. Pour l'instant, aucune accusation n'a été déposée contre lui.

M. Gauthier aurait aussi demandé à son adjointe de détruire un cellulaire qui lui appartenait. Ce qu'elle aurait fait « à coups de talons ».

À deux ou trois reprises, l'adjointe de Joël Gauthier aurait également demandé à ce que des appareils BlackBerry de son patron soient remplacés, parce qu'ils étaient tombés dans un verre d'eau.

Selon le témoignage du directeur Technologie et Communication de l'AMT, « Joël Gauthier devait croire que ses données cellulaires seraient effacées ». La secrétaire de Joël Gauthier a été avisée que les données cellulaires demeuraient sur les serveurs de l'AMT, malgré tout.

On apprend par ailleurs que Joël Gauthier aurait demandé à son adjointe de faire des dépôts en argent dans son compte personnel, à la Banque de Montréal.

Un spectacle gratuit avec Jean Charest?

Les documents de l'UPAC démontrent à quel point Joël Gauthier était proche de certaines firmes. Par exemple, le 22 juin 2006, il aurait confirmé sa présence à un spectacle de Madonna, au Centre Bell, en compagnie de Rosaire Sauriol (Dessau), Jean Charest (ex-premier ministre), Jean-Pierre Sauriol (Dessau), David Whissel (député libéral), Benoît Savard et Violette Trépanier.

Joël Gauthier aurait d'ailleurs obtenu plusieurs billets gratuits pendant qu'il était PDG de l'AMT. Autre exemple : à la suite de la signature d'un contrat avec Bombardier, une adjointe affirme qu'il s'est fait payer un voyage à Vancouver pour quatre personnes par la compagnie Bombardier. Il aurait également demandé à Bombardier des billets pour les Jeux olympiques d'hiver de 2010.

Ann MacDonald, vice-présidente de Bombardier, confirme que Joël Gauthier a été reçu dans la loge de Bombardier lors des Jeux olympiques, mais nie que le voyage a été payé par son entreprise. Elle confirme que Joël Gauthier s'est rendu deux à trois fois par année dans la loge de Bombardier, au Centre Bell, ou dans les estrades. Il regardait des parties de hockey ou des spectacles aux frais de Bombardier.

Rencontre au 357-C

Lors d'une rencontre avec les policiers, la vice-présidente de Bombardier, Ann MacDonald, affirme également qu'elle a convié des responsables de l'AMT et de Bombardier au club 357-C.

Le but de la rencontre était d'obtenir un projet et les frais ont été payés par Bombardier.

De l'ingérence dans les appels d'offres?

Selon la déclaration de son ancienne adjointe, Joël Gauthier aurait fait modifier les critères de certains appels d'offres. Elle ne peut toutefois dire de quels critères il s'agit.

L'ancienne vice-présidente Exploitation de l'AMT a également confirmé à l'UPAC que Joël Gauthier faisait « de l'ingérence dans les critères d'évaluation du dossier du déneigement et qu'il n'aurait pas dû intervenir à ce niveau ». Elle n'a pu nommer les critères modifiés.

Des prête-noms?

Selon le témoignage d'un avocat de l'AMT, Joël Gauthier lui aurait demandé de faire un don à la ministre libérale Christine St-Pierre. L'avocat aurait d'abord refusé pour ensuite émettre un chèque personnel au nom de son épouse, au montant 3000 $. Joël Gauthier aurait, par la suite, remboursé les 3000 $ à l'avocat.

Un ancien coordonnateur de la permanence du PLQ et ancien attaché politique de Line Beauchamp a déclaré aux enquêteurs qu'il s'est rendu à deux reprises au bureau de Joël Gauthier, à l'AMT, pour récupérer des enveloppes contenant des chèques pour une valeur de 10 000 $ (la première fois) et 12 000 $ (la seconde fois). Selon sa déposition, ses chèques provenaient de bureaux d'ingénieurs ou d'architectes de la région de Valleyfield et de Vaudreuil.

Les policiers de l'UPAC ont donc décidé de copier et de fouiller tous les disques durs qui se trouvent à l'AMT. Des allocations de dépenses, des clés USB et des téléphones portables ont également été saisis.

Nicolas Girard a dénoncé son prédécesseur

C'est le président actuel de l'AMT, Nicolas Girard, qui a fourni à l'UPAC des éléments d'enquête sur son prédécesseur Joël Gauthier.

Selon les documents obtenus par Radio-Canada, Nicolas Girard a appris que Joël Gauthier entretenait des relations de proximité avec certains entrepreneurs et des firmes de génie-conseil. Joël Gauthier aurait eu des rencontres avec Rosaire Sauriol, Joe Borsellino, les firmes CIMA+, Dessau, SNC-Lavalin.

Selon les documents, ces rencontres étaient des lunchs, des billets pour les matchs des Canadiens de Montréal et d'autres événements culturels. Il aurait également reçu à son bureau Rosaire Sauriol (Dessau), Yves Cadotte (SNC-Lavalin) et Ann Mac Donald (Bombardier).

Plutôt que de se rendre à certaines réunions, il se serait parfois rendu au Centre Bell. Nicolas Girard a donc demandé à un directeur de l'AMT de remettre les imprimés de l'agenda de Joël Gauthier à la Sûreté du Québec.

On apprend également que Joël Gauthier et du personnel de l'AMT recevaient des cadeaux de la part d'entrepreneurs, à la tête de simples compagnies de déneigement ou de firmes d'ingénieries. Joël Gauthier aurait conservé certains de ses cadeaux alors que d'autres étaient tirés au sort pour les employés. Par contre, les cadeaux n'étaient pas acceptés s'ils provenaient d'une compagnie qui avait présenté une soumission.

Éléments recherchés par l'UPAC lors de la perquisition du 2 mai 2014 :

  • les agendas de Joël Gauthier
  • les comptes informations utilisés par Joël Gauthier
  • les correspondances émises par Joël Gauthier
  • les correspondances reçues par Joël Gauthier
  • les allocations de dépenses de Joël Gauthier
  • les données cellulaires de Joël Gauthier
  • les photos de Joël Gauthier lors d'événements sociaux.
  • les vidéos de Joël Gauthier lors d'événements sociaux
  • les dossiers Excel produits par la secrétaire de direction de Joël Gauthier, Anne Dumoulin.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques frappes de l'UPAC