NOUVELLES

Bosnie : reconstruction d'une mosquée du XVIe siècle détruite pendant la guerre

30/05/2014 02:12 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT

Les Musulmans de Bosnie ont marqué vendredi le début de travaux de reconstruction à Foca (est) de la mosquée Aladza, joyaux de l'architecture ottomane du XVIe siècle, détruite pendant la guerre de 1992-95 par les forces serbes bosniennes.

"Il est de notre devoir d'aider les gens de cette région à reconstruire une vie commune", a déclaré le grand mufti bosnien Hussein Kavazovic dans son prêche prononcé devant plusieurs centaines de fidèles.

"Musulmans et chrétiens peuvent vivre ensemble, parce qu'ils ont vécu ainsi pendant des siècles. Nous dépendons les uns des autres, dans la vie quotidienne mais aussi dans des circonstances difficiles, comme par exemple les inondations qui viennent de nous frapper", a ajouté M. Kavazovic.

La Bosnie a été frappée à la mi-mai par les pires inondations depuis un siècle qui ont fait des dizaines de morts et des dizaines de milliers de sinistrés.

Face à une telle catastrophe, Serbes, Croates et Musulmans de Bosnie ont fait preuve d'une solidarité impressionnante les uns à l'égard des autres, malgré les divisions profondes qui persistent entre les trois communautés depuis la fin de la guerre qui a fait 100.000 morts.

La mosquée Aladza avait été construite en 1550 et détruite en août 1992. Elle était classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

Au début de la guerre, les forces des Serbes de Bosnie avaient pris le contrôle des deux tiers du territoire du pays, dont la région de Foca, tuant des milliers de civils et expulsant de ces régions presque tous leurs habitants non-serbes, dans une campagne de "nettoyage ethnique".

Foca se trouve aujourd'hui dans l'entité serbe qui avec l'entité croato-musulmane, forme la Bosnie depuis la fin de la guerre.

Le Bosnie compte 3,8 millions d'habitants, dont environ 40% de musulmans, 31% de Serbes, chrétiens orthodoxes, et 10% de Croates, catholiques.

rus/cn/sym

PLUS:hp