NOUVELLES

Violences en Centrafrique: l'UE "préoccupée"

29/05/2014 03:27 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

L'Union européenne a fait part jeudi de sa préoccupation face aux violences en République centrafricaine, au lendemain de l'attaque d'une église ayant fait une quinzaine de morts, a indiqué un porte-parole de la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.

"Nous sommes extrêmement préoccupés par la poursuite des violences en République centrafricaine, en particulier par les rapports faisant état d'attaques contre des civils réfugiés dans des lieux de culte", a déclaré ce porte-parole.

"Nous exhortons toutes les parties à contribuer à restaurer le calme et l'ordre et à assurer la protection des civils", a-t-il ajouté.

"L'UE soutient les efforts des autorités centrafricaines pour rétablir un système judiciaire efficace et impartial afin que de telles actions ne restent pas impunies. Elle les encourage à poursuivre sans relâche leur action en faveur de la réconciliation nationale et se tient à leurs côtés pour ramener la stabilité et la sécurité dont la RCA a tant besoin", selon ce communiqué.

Bangui, la capitale centrafricaine, est restée sous une extrême tension jeudi, avec des barricades érigées en ville et des échauffourées entre jeunes et soldats africains, après l'attaque d'une église.

L'attaque, attribuée par les témoins à des hommes de l'ex-rébellion Séléka à dominante musulmane, a fait une quinzaine de morts, dont un prêtre.

may/tmo

PLUS:hp