NOUVELLES

Le co-inventeur d'un logiciel malveillant plaide non coupable à New York

29/05/2014 04:31 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

Un Suédois co-inventeur d'un logiciel malveillant permettant de prendre le contrôle d'un informateur à distance a plaidé non coupable jeudi à New York.

Alex Yücel, 24 ans, co-inventeur du logiciel Blackshades et manager de l'organisation du même nom, avait été arrêté en Moldavie en novembre, et a comparu jeudi devant un juge fédéral de Manhattan après avoir été extradé.

Il est notamment inculpé de piratage informatique et d'accès frauduleux à un ordinateur. Il risque jusqu'à 17 ans de prison.

Une centaine de personnes ont été interpellées en Europe et aux Etats-Unis dans une opération visant ce logiciel malveillant, avaient annoncé le 19 mai les autorités.

Ce système dit d'accès à distance (RAT) avait été vendu depuis septembre 2010 à plus de 6.000 personnes dans 100 pays, selon le FBI, pour un montant total de 350.000 dollars. Plus de 500.000 ordinateurs auraient été infectés, selon le procureur de New York Preet Bharara.

Son coût à l'achat était de 40 dollars.

Le RAT permettait de prendre à distance le contrôle d'un ordinateur, d'accéder et de voler dossiers, photos et mots de passe, ou d'activer secrètement la webcam. Dans certains cas, des demandes de rançon pouvaient être envoyées aux victimes. Le logiciel pouvait aussi les terrifier, l'ordinateur lisant tout haut un message envoyé par les pirates.

Les arrestations en Europe et aux Etats-Unis ont visé créateurs, vendeurs et utilisateurs du logiciel malveillant dans 16 pays différents, selon les agences européennes de coordination policière et judiciaire Europol et Eurojust.

bd/are

PLUS:hp