NOUVELLES

L'Afrique en bref, jeudi 29 mai à 15H00 GMT

29/05/2014 11:21 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

Voici les principaux événements survenus en Afrique au cours des dernières 24 heures:

Centrafrique-violences

BANGUI - Bangui était paralysée jeudi en milieu de journée, avec des barricades érigées sur la plupart des axes routiers et des tirs sporadiques dans le centre-ville, au lendemain de l'attaque inédite d'une église dans laquelle une quinzaine de personnes, dont un prêtre, ont péri.

Des tirs sporadiques étaient entendus en milieu de journée dans le centre-ville de Bangui, a constaté l'AFP. Des soldats de la force africaine Misca déployés dans le centre ont effectué des tirs de sommation pour tenter de disperser, en vain, des jeunes qui tenaient des barricades.

C'est la première fois depuis plus d'un mois que des barricades sont érigées dans les rues de Bangui. Les jeunes qui les ont montées font valoir leur colère après l'attaque de l'église Notre-Dame de Fatima mercredi soir, au cours de laquelle une quinzaine de personnes, dont un prêtre, ont été tuées.

Le Premier Ministre centrafricain, André Nzapayéké, a dénoncé sur RFI "un complot" de la part "d'hommes politiques très proches du pouvoir" qui serait à l'origine de ce fort regain de violences dans Bangui.

Nigeria-violences

KANO (Nigeria) - Des combattants du groupe islamiste armé Boko Haram ont tué 35 personnes dans trois villages du nord-est du Nigeria, dans l'Etat de Borno proche de la frontière camerounaise, ont indiqué jeudi une source militaire et des habitants.

Des dizaines de membres de Boko Haram vêtus d'uniformes militaires, juchés sur des véhicules tout-terrain et des motos, ont attaqué mercredi les villages de Gumushi, Amuda et Arbokko, ouvrant le feu sur les habitants et incendiant les maisons avec des cocktails Molotov, ont ajouté ces sources.

- Le président nigérian Goodluck Jonathan a promis jeudi une "guerre totale" contre Boko Haram, qui a enlevé mi-avril plus de 200 adolescentes à Chibok (nord-est). Le rapt a suscité une émotion et une mobilisation internationales.

- Selon une source gouvernementale, les lycéennes enlevées sont 219 et non 223 comme rapporté précédemment par de nombreux médias.

Cameroun-Nigeria

WAZA (Cameroun) - Trois militaires camerounais ont été blessés mercredi dans une attaque attribuée aux islamistes nigérians de la secte Boko Haram dans l'extrême-nord du Cameroun, près de la frontière avec le Nigeria, a-t-on appris de source policière.

Malawi-élections

BLANTYRE - La crise post-électorale au Malawi a connu un nouveau coup de théâtre jeudi, le juge chargé de trancher entre le candidat donné vainqueur à la présidentielle et la commission électorale qui refuse d'annoncer les résultats décidant de se récuser.

Le juge Healy Potani, qui devait dire s'il autorise la commission électorale à recompter tous les bulletins à la suite d'irrégularités, a annoncé qu'il s'était dessaisi, "la mort dans l'âme", pour ne pas prêter le flan aux accusations de manque d'indépendance en raison de ses "liens familiaux".

Maroc-droitshomme

RABAT - La Haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navy Pillay, a estimé jeudi que le Maroc avait réalisé de "grands progrès" en la matière mais ajouté que "beaucoup de travail" restait à faire, déplorant la persistance de "vieilles habitudes".

Libye-politique

TRIPOLI - Le nouveau Premier ministre libyen contesté, Ahmed Miitig a réuni jeudi son premier conseil des ministres, faisant fi du refus du gouvernement sortant d'Abdallah al-Theni de lui remettre le pouvoir, selon un responsable de son bureau.

Le siège de la primature est toujours occupé par le cabinet sortant d'Abdallah al-Theni qui a tenu lui aussi une réunion jeudi, selon le site internet du gouvernement. Malgré la crise, la Haute commission électorale (Hnec) a indiqué jeudi que les élections législatives auront bien lieu le 25 juin en Libye.

Tunisie-économie

TUNIS - La croissance tunisienne s'est établie à 2,2% au premier trimestre 2014 en glissement annuel, a annoncé jeudi la Banque centrale qui insiste sur la "gravité de la situation", l'activité ralentissant par rapport à la même période de 2013.

Afrique-FMI

MAPUTO - Les économies africaines ont besoin d'investir 93 milliards de dollars par an pour mettre leurs infrastructures à niveau, afin d'accompagner et soutenir leur forte croissance, a estimé jeudi la directrice générale du FMI, Christine Lagarde.

Egypte-élections

LE CAIRE - L'ex-chef de l'armée égyptienne Abdel Fattah al-Sissi remporte la présidentielle avec 96% des voix selon des résultats provisoires, une élection qui consacre le pouvoir de l'armée onze mois après la destitution du seul président non issu de ses rangs, l'islamiste Mohamed Morsi.

Ethiopie-médias

ADDIS ABEBA - Le Comité de protection des journalistes (CPJ) a réclamé jeudi la libération d'un journaliste éthiopien arrêté lundi, le 10e acteur des médias incarcéré depuis fin avril dans ce pays.

Mali-ONU

NATIONS UNIES (Etats-Unis) - Le Conseil de sécurité de l'ONU a demandé au gouvernement malien et aux groupes armés du Nord d'appliquer "de bonne foi" le cessez-le-feu qu'ils ont signés vendredi, a indiqué la présidence sud-coréenne du Conseil après des consultations à huis clos.

ASud-social

JOHANNESBURG - Des négociations sous l'égide du gouvernement sud-africain doivent démarrer jeudi pour tenter de mettre fin à la longue grève qui affecte depuis janvier les trois principaux producteurs mondiaux de platine, a annoncé mercredi le ministère des Mines.

CôteIvoire-élection

ABIDJAN - Les députés ivoiriens ont voté mercredi la loi sur la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI), chargée de la présidentielle de 2015, malgré le rejet du texte par l'opposition qui ne siège pas à l'Assemblée nationale.

Congo-RDCongo

BRAZZAVILLE - Les autorités de Brazzaville se sont indignées mercredi des remontrances de l'ONU, qui a sévèrement critiqué la façon dont elles ont expulsé des dizaines de milliers de ressortissants de la République démocratique du Congo voisine.

Algérie-politique

ALGER - Le président algérien Abdelaziz Bouteflika relancera dimanche le chantier de la révision constitutionnelle, priorité politique du quatrième mandat qu'il a entamé en avril, a annoncé mercredi la présidence.

DeskAfrique/hm/jpc

PLUS:hp