NOUVELLES

Dix Tchadiens tués dans le sud de la Libye, annonce N'Djamena

29/05/2014 01:10 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

Dix Tchadiens ont été tués par des hommes armés dans le sud de la Libye voisine, où sévissent des milices, a annoncé jeudi le ministère tchadien des Affaires étrangères.

"Dix ressortissants tchadiens ont été froidement abattus mercredi à Sebha (sud) par un groupe d'hommes armés, habillés en tenue militaire", a indiqué le ministère dans un communiqué, affirmant que les assaillants étaient "tous libyens".

Ces Tchadiens avaient "quitté Tripoli à destination du Tchad" avant d'être "interceptés et abattus sans aucune forme de procès", ont indiqué les autorités tchadiennes, sans apporter de précisions sur les circonstances du drame.

Le ministère, dénonçant un "crime crapuleux et odieux perpétré contre des civils innocents", a demandé que la "lumière soit faite" sur ce meurtre.

Des immigrés clandestins d'Afrique subsaharienne sont régulièrement victimes d'attaques de bandits armés écumant le Sud libyen.

Le gouvernement du Niger, pays voisin de la Libye et du Tchad, avait annoncé à la mi-mai la mort de huit ressortissants nigériens au cours d'un "accrochage avec une milice armée" dans la région de Sebha.

De nombreux ressortissants d'Afrique subsaharienne, des Tchadiens notamment, travaillent depuis des années en Libye. Mais plusieurs dizaines de milliers d'entre eux sont rentrés dans leur pays en raison du conflit qui avait conduit à la chute du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi en 2011.

yas/xbs/tmo

PLUS:hp