NOUVELLES

A Pékin, ouverture d'un "Madame Tussauds" à forte coloration chinoise

29/05/2014 03:54 EDT | Actualisé 28/07/2014 05:12 EDT

Madame Tussauds, le célèbre musée londonien de personnages en cire, a inauguré jeudi à Pékin une galerie où Leonardo DiCaprio et Brad Pitt côtoient une brochette de stars chinoises, dans une sélection très consensuelle et à forte coloration locale.

Le musée pékinois, ouvert dans le décor à l'ancienne de la rue touristique Qianmen, est la 16e antenne de "Madame Tussauds" de par le monde, et la troisième en Chine continentale.

Des stars internationales du grand écran et de la pop musique, de George Clooney à Madonna, en passant par Johnny Depp et Lady Gaga, extrêmement populaires en Chine, y figurent en bonne place, mais la part du lion appartient aux célébrités chinoises.

Des acteurs hong-kongais, comme Jackie Chan, y voisinent avec des chanteurs de Chine continentale tel Cui Jian --"père" du rock chinois--, mais également avec Yang Liwei, premier astronaute du pays envoyé dans l'espace, la joueuse de tennis Li Na ou le basketteur retraité de la NBA Yao Ming.

Une section est consacrée aux "grands leaders du monde" --on y trouve notamment les présidents américain Barack Obama et russe Vladimir Poutine, la reine Elizabeth II ou encore... le philosophe Karl Marx--, mais les dirigeants du régime communiste chinois y brillent par leur absence, que ce soit ceux d'hier ou d'aujourd'hui.

"Le principe est avant tout de voir de près des célébrités. Il y a des leaders internationaux, comme Obama, mais pas de dirigeants chinois", a indiqué à l'AFP Craig Dunkerley, responsables des nouvelles ouvertures de sites pour le groupe Merlin Entertainment, propriétaire de la franchise "Madame Tussauds".

Il a cependant assuré que "des discussions étaient en cours" quant à la possibilité d'en inclure. "Nous ajouterons d'autres personnages avec le temps", a-t-il poursuivi.

La galerie pékinoise de Madame Tussauds se trouve à 500 mètres de la place Tiananmen, symbole du pouvoir central. En Chine, la sphère politique est considérée comme un sujet sensible et habituellement intouchable par le monde du divertissement.

En revanche, les innombrables imitateurs chinois de Madame Tussauds n'inquiètent pas M. Dunkerley, qui insiste sur la précision des figures exposées, "toutes fabriquées à Londres" et non pas localement.

jug/seb/ml

PLUS:hp