NOUVELLES

Série Canadiens-Rangers : suspension de deux matchs pour le défenseur des Rangers John Moore

28/05/2014 05:28 EDT | Actualisé 28/07/2014 05:12 EDT
Francois Lacasse via Getty Images
MONTREAL, QC - MAY 27: John Moore #17 of the New York Rangers checks into the boards Dale Weise #22 of the Montreal Canadiens in Game Five of the Eastern Conference Final during the 2014 NHL Stanley Cup Playoffs at the Bell Centre on May 27, 2014 in Montreal, Quebec, Canada. (Photo by Francois Lacasse/NHLI via Getty Images)

NEW YORK, États-Unis - Le défenseur des Rangers de New York John Moore a écopé une suspension de deux matchs pour son geste à l'endroit de l'attaquant du Canadien Dale Weise.

Moore a écopé une pénalité majeure et a été expulsé du match no 5 présenté mardi soir au Centre Bell.

L'incident s'est produit à 10:41 de la troisième période. Moore a frappé Weise dans son angle mort en plein milieu de la patinoire, et le geste ressemblait étrangement à la mise en échec de l'attaquant du Tricolore Brandon Prust à l'endroit de Derek Stepan lors du match no 3 au Madison Square Garden.

Prust avait écopé une suspension de deux matchs pour son geste, qui a entraîné une fracture de la mâchoire de Stepan.

Weise a perdu son casque protecteur sous la force de l'impact et il a semblé ébranlé alors qu'il se relevait péniblement, son coéquipier P.K. Subban devant même le serrer dans ses bras afin de s'assurer qu'il ne perde pas l'équilibre.

Il a brièvement quitté la rencontre pour être examiné, mais est retourné au banc de son équipe avant la fin du troisième vingt.

On ignore toujours l'état de santé de Weise. Interrogé mercredi à savoir comment se sentait son joueur, l'entraîneur du Canadien Michel Therrien a dit aux journalistes après la séance d'entraînement optionnelle qu'il «ne l'avait pas vu ce matin».

Mais dans la vidéo explicatrice de sa décision, le Département de la sécurité des joueurs de la LNH a indiqué que Weise «avait subi une blessure à cause de la mise en échec», sans élaborer.

La vidéo a fait remarquer que, contrairement à la mise en échec sur Stepan, celle de Moore n'était pas tardive. Le Département de la sécurité des joueurs de la LNH a expliqué dans une vidéo diffusée sur le site Internet de la ligue que Moore s'était redressé au moment d'appliquer une mise en échec sur Weise, et que le point d'impact principal avait été la tête de l'attaquant. La ligue a ajouté que Weise n'avait pas tenté de mouvement brusque avant la mise en échec, et en conséquence elle a conclu que Moore n'avait pas tenté d'éviter le contact avec la tête de Weise.

INOLTRE SU HUFFPOST

Séries 2014 - Troisième ronde: Canadiens - Rangers