NOUVELLES

Un réseau de fraude à la Société d'assurance automobile du Québec de Laval est démantelé

28/05/2014 10:58 EDT | Actualisé 28/07/2014 05:12 EDT
PC

LAVAL, Qc - Un réseau de fraudeurs qui aurait fait en sorte que des élèves puissent obtenir un permis de conduire moyennant une somme d'argent a été démantelé, mercredi matin, à Laval.

La Sûreté du Québec (SQ), en collaboration avec la Société d'assurance automobile du Québec (SAAQ), a réalisé trois perquisitions et arrêté cinq personnes en lien avec cette affaire.

Éric Taddéo, 36 ans, Ghulam Jalani Ghulami, 32 ans, Lumni Maliqui, 28 ans, Elie Atme, 51 ans, et Alain-Iskandar Habib, 36 ans, devraient comparaître mercredi après-midi au palais de justice de Laval, pour faire face à des accusations de fraude et d'abus de confiance.

Ces résidants de Laval auraient permis à des élèves de réussir des examens théoriques et pratiques de conduite en échange d'argent. Ils auraient utilisé ce stratagème à environ 90 reprises.

Un membre du réseau était employé de la SAAQ.

La Société, qui dit avoir une politique «tolérance zéro» en la matière, a ouvert une enquête interne aussitôt qu'elle a été informée de la situation, avant de transmettre le dossier à SQ. L'employé présumément fautif a été congédié mercredi, alors que les élèves qui auraient triché devront reprendre les examens ou verront leur permis suspendu.

Par voie de communiqué, le ministre des Transports, Robert Poëti, a salué le travail de la SAAQ et de la SQ.

«L'intégrité est une valeur fondamentale au sein de la fonction publique. Ce comportement doit être sévèrement puni», a dit le ministre.