NOUVELLES

Maroc: enquête ouverte après la mort d'un homme arrêté par la police

28/05/2014 01:38 EDT | Actualisé 28/07/2014 05:12 EDT

Une enquête a été ouverte mercredi après la mort dans des circonstances confuses d'un homme de 38 ans qui avait été interpellé dans la nuit de lundi à mardi par la police à Al-Hoceima, dans le nord-est du Maroc.

Le parquet a décidé de mener des "investigations approfondies concernant les circonstances du décès, tôt mardi matin, de Karim Lachkar au service des urgences de l'hôpital Mohammed-V d'Al-Hoceima", a indiqué le procureur général du roi dans un communiqué.

Cette enquête a été confiée à la police judiciaire de Casablanca, où une autopsie doit être pratiquée, précise le texte, cité par l'agence officielle MAP.

L'ouverture d'une enquête avait notamment été réclamée par l'Association marocaine des droits humains (AMDH, indépendant), des traces de "coups" et "blessures" ayant été relevées selon l'ONG sur le corps du défunt, transporté par la police jusqu'à l'hôpital d'Al-Hoceima, une ville de la rive méditerranéenne.

D'après la même source, le trentenaire a été arrêté dans la nuit de lundi à mardi par des policiers postés à un barrage routier.

"Une altercation a eu lieu et il a été emmené au commissariat", a affirmé à l'AFP Ali Belmezian, responsable de la section locale de l'AMDH, précisant ne pas disposer d'éléments précis sur les faits ayant ensuite abouti à ce décès.

ob/gk/cco

PLUS:hp