Iatseniouk : "Il n'y aura plus jamais de mur de Berlin en Europe"

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a affirmé mercredi qu'il n'y aurait "plus jamais de mur de Berlin en Europe" et que l'Ukraine voulait devenir européenne, au cours d'une conférence de presse avec la chancelière Angela Merkel dans la capitale allemande.

"Le mur de Berlin est tombé et il n'y aura plus jamais de nouveau mur de Berlin en Europe", a déclaré M. Iatseniouk, aux côtés de Mme Merkel et des chefs de gouvernement de Moldavie, Iurie Leanca, et de Géorgie, Irakli Garibachvili.

Les quatre dirigeants devaient dîner ensemble mercredi soir.

"Notre objectif est que l'Ukraine devienne un pays européen avec le nouveau président" élu dimanche, a poursuivi le Premier ministre ukrainien. "Le peuple ukrainien attend de nous le changement", a-t-il ajouté.

Il a appelé tous les Etats, "en particulier ceux qui siègent au Conseil de sécurité de l'ONU", à reconnaître le nouveau "président ukrainien légitimement élu", comme l'ont déjà fait les Européens. Il a aussi appelé la Russie à respecter ses engagements internationaux pour permettre la paix en Ukraine.

Angela Merkel a exprimé l'inquiétude de Berlin au sujet des observateurs de l'OSCE disparus en Ukraine. "Nous sommes en ce moment naturellement dans l'inquiétude au sujet des observateurs de l'OSCE, mais nous ferons tout pour qu'ils soient libérés", a-t-elle dit.

Elle a par ailleurs rappelé que l'Allemagne ne souhaitait pas que l'Ukraine ait à choisir entre un partenariat avec l'Europe et un autre avec la Russie, et a souligné sa volonté de dialogue avec Moscou.

aro/hap/bds