NOUVELLES

Comparution en justice d'un Sud-Africain soupçonné d'avoir séquestré et torturé sa famille

28/05/2014 05:57 EDT | Actualisé 28/07/2014 05:12 EDT

Un Sud-Africain accusé d'avoir séquestré et torturé sa femme et ses cinq enfants pendant des années, peut-être 16 ans, a brièvement comparu mercredi devant un tribunal de Springs, dans la grande banlieue de Johannesburg.

L'homme d'affaires afrikaner, âgé de 36 ans, est accusé d'avoir torturé à l'électricité ses enfants, âgés de 2 à 16 ans, et de les avoir brûlés au chalumeau, a indiqué à l'AFP l'inspecteur de la police Rudi Jansen.

La police doit encore confirmer s'il a séquestré femme et enfants pendant 16 ans, a-t-il ajouté.

Sa femme a dit aux policiers qu'il la déshabillait régulièrement, la menottait et la battait. Un rapport médical a montré que leur fille aînée, âgée de 16 ans, était sexuellement active bien qu'elle n'ait jamais quitté la maison familiale.

Des voisins ont indiqué au quotidien en afrikaans Beeld qu'ils ignoraient que le couple, à la mise impeccable, avait des enfants.

L'inspecteur Jansen a précisé que des voisins avaient alerté la police la semaine dernière après qu'un fils du couple, âgé de 11 ans, se fut enfui.

Le père est allé le récupérer chez les voisins, lui a maintenu la tête sous l'eau dans sa piscine et l'a battu, selon la police. Il a ensuite caché le garçon blessé au grenier, si bien que les policiers ne l'ont pas trouvé quand ils sont arrivés chez lui.

La police a emmené les quatre autres enfants, tandis que l'homme leur a dit que le garçon s'était enfui. Il l'a ensuite envoyé chez des parents, mais sa femme a fini par craquer après quelques jours et indiquer aux autorités où il se trouvait.

Les cinq enfants ont été placés en sécurité, séparés de la mère sur laquelle la police enquête également, a précisé l'inspecteur Jansen.

L'accusé a demandé à être libéré sous caution avant le procès proprement dit. L'audience a été renvoyée au 4 juin dans l'attente d'un complément d'enquête.

L'homme restera en détention en attendant, accusé d'agression et de maltraitances sur enfants. Des charges de séquestration, tentative de meurtre et obstruction à la justice devraient suivre, a ajouté l'inspecteur Jansen.

jcm/liu/clr/mba

PLUS:hp