NOUVELLES

Après trois jours de pourparlers, Corée du Nord et Japon promettent de se revoir

28/05/2014 09:35 EDT | Actualisé 28/07/2014 05:12 EDT

La Corée du Nord et le Japon ont promis mercredi de se retrouver pour poursuivre leur dialogue, à l'issue de trois jours de pourparlers à Stockholm où a été évoqué le sort de Japonais enlevés par Pyongyang.

"Le Japon et la Corée du Nord sont convenus de poursuivre leurs consultations mais il n'y a pas eu d'accord concret quant au lieu et à la date à laquelle les deux délégations se retrouveront", a déclaré le chef de la délégation japonaise, Junichi Ihara.

M. Ihara a qualifié de "sérieuses" les discussions menées dans un hôtel du centre de la capitale suédoise. "Nous avons eu des échanges sérieux et francs tout au long des réunions. Par moments, des mots durs ont été prononcés", a-t-il rapporté.

Mais il n'a révélé aucun détail sur les avancées qui auraient pu être réalisées. "Les Nord-Coréens n'ont pas refusé de parler de la question des enlèvements. Leur attitude était la même que lors de la réunion de Pékin" en mars, a-t-il expliqué.

La question des enlèvements dans les années 70 et 80 de Japonais destinés à servir à entraîner les espions nord-coréens est très sensible dans l'archipel. Cinq d'entre eux sont rentrés au pays, mais Tokyo réclame des preuves solides de la mort des huit autres.

Les négociations de Stockholm devaient aussi porter sur le programme nucléaire de Pyongyang, même s'il est improbable qu'il y ait eu des progrès importants dans ce domaine.

"Nous avons aussi demandé à la Corée du Nord de s'abstenir de toute action, comme le développement de missiles ou d'armes nucléaires, qui accroîtrait la tension sur la péninsule coréenne", a signalé M. Ihara.

efb-ph/hh/amp/plh

PLUS:hp