NOUVELLES

Washington lève les restrictions sur l'aide à Madagascar

27/05/2014 09:05 EDT | Actualisé 27/07/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont levé mardi toutes les restrictions qui pesaient encore sur l'aide directe à Madagascar, dans la foulée de la prise de fonctions du nouveau président qui entend rompre l'isolement de son pays, privé d'aide internationale depuis 2009.

Depuis le coup d'Etat contre le président Marc Ravalomanana en mars 2009, la Grande Ile avait été mise au ban de la communauté internationale.

Les grands donateurs, dont la Banque mondiale, le Fonds monétaire internationale, les Etats-Unis et l'Union européenne avaient alors coupé le robinet d'aide, accélérant le départ des investisseurs et aggravant les maux économiques du pays, l'un des plus pauvres du globe.

Le nouveau chef d'Etat malgache Hery Rajaonarimampianina, élu en décembre au terme de cinq ans de crise politique, s'est lancé dans une opération séduction depuis sa prise de fonctions. En mars, il s'était rendu à Washington pour y rencontrer notamment les responsables de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.

Et mardi, "nous avons levé toutes les restrictions qui pesaient sur l'aide directe à Madagascar", a déclaré Jennifer Psaki, porte-parole du département d'Etat, dans un communiqué.

En outre, "les Etats-Unis ont invité le président de Madagascar Hery Rajaonarimampianina" au sommet organisé à Washington les 5 et 6 août prochains, auquel le président Barack Obama a invité les dirigeants de 47 pays africains.

Madagascar était jusque-là l'un des grands absents de ce sommet.

Washington, a encore rappelé Mme Psaki, "est le principal partenaire de Madagascar en termes d'aide humanitaire. Nous avons versé 55 millions de dollars au titre de la sécurité alimentaire et de programmes de santé publique en 2013".

gde/lv

PLUS:hp