NOUVELLES

South Stream: une société russe choisie pour la construction du tronçon bulgare

27/05/2014 11:43 EDT | Actualisé 27/07/2014 05:12 EDT

Un consortium conduit par la société russe Stroytransgaz, faisant l'objet de sanctions américaines, a été choisi pour la construction du tronçon bulgare du gazoduc russo-italien South Stream, a annoncé mardi la société mixte chargée du projet.

Stroytransgaz appartient au milliardaire russe Guennadi Timtchenko. Elle est une des sociétés russes faisant l'objet de sanctions américaines suite au conflit russo-ukrainien.

"Stroytransgaz consortium a remporté l'appel d'offres" lancé à la fin décembre 2013, auquel avaient participé onze candidats de neuf pays, a annoncé Vladimir Inkov, président de South Stream Bulgaria, la compagnie bulgaro-russe chargée du projet.

Cinq sociétés bulgares participent au consortium chargé de la construction en Bulgarie, dont la valeur est évaluée à 3,5 milliards d'euros.

La construction du tronçon bulgare de 541 km dont 22 km sous la Mer Noire doit commencer à l'été, selon Moscou et Sofia.

Le gouvernement bulgare avait dénoncé une résolution non contraignante du Parlement européen du 17 avril, demandant l'arrêt de la construction du gazoduc South Stream, notamment en réponse à la politique russe en Ukraine.

Un représentant de Gazprom, Leonid Tchougounov, a confirmé mardi à Sofia que "le projet sera réalisé dans les délais prévus".

Mené par Gazprom et le groupe énergétique italien Eni, South Stream doit relier la Russie à la Bulgarie via la mer Noire en contournant l'Ukraine, avant de poursuivre vers la Grèce et l'Italie, la Serbie, la Hongrie, la Slovénie et l'Autriche.

La Bulgarie qui dépend presqu'entièrement des livraisons de gaz russe via l'Ukraine compte sur South Stream pour "diversifier les trajets" de ces livraisons.

vs/tba/mr

GAZPROM

PLUS:hp