NOUVELLES

Les dirigeants européens lancent une consultation sur les priorités futures de l'UE

27/05/2014 05:45 EDT | Actualisé 27/07/2014 05:12 EDT

Les dirigeants européens ont lancé mardi soir une consultation sur les "priorités" futures de l'UE et sur les nominations à la tête des institutions, a annoncé le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, à l'issue d'un sommet.

Deux jours après les élections européennes qui ont vu une poussée des europhobes, M. Van Rompuy a indiqué avoir reçu un "mandat" des chefs d'Etat et de gouvernement pour "conduire des consultations avec le Parlement européen, les différents groupes parlementaires dès qu'ils seront constitués", ainsi qu'avec les dirigeants eux-mêmes.

Elles doivent porter "sur les nominations", à commencer par celle du président de la Commission, et sur les "priorités" pour les cinq prochaines années, a-t-il dit à l'issue d'un dîner de quatre heures entre les 28 à Bruxelles.

M. Van Rompuy a souligné qu'il avait rencontré Jean-Claude Juncker, le candidat du PPE, le parti de centre-droit arrivé en tête des élections.

"C'est le PPE qui a gagné les élections", a indiqué le président français François Hollande, ajoutant que M. Van Rompuy devait "regarder s'il y a la possibilité d'une majorité au Conseil et au Parlement". Il "va vérifier si ces deux majorités existent et si ce n'est pas le cas, il reviendra devant le Conseil européen".

Quant aux priorités, M. Van Rompuy a cité "la croissance, la compétitivité et les emplois", "le fonctionnement de l'union monétaire", la lutte contre le "changement climatique", le projet d'une "union de l'énergie" et la lutte contre l'immigration illégale.

jlb/jri/lv

PLUS:hp