NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU MERCREDI 28 MAI

27/05/2014 11:00 EDT | Actualisé 27/07/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du mercredi 28 mai à 03H00 GMT:

DONETSK (Ukraine) - L'armée ukrainienne a affirmé mardi avoir repris le contrôle de l'aéroport de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, après des combats avec les insurgés prorusses qui ont fait 40 morts, tandis que quatre observateurs de l'OSCE étaient retenus par des séparatistes prorusses.

MOSCOU - Le président russe Vladimir Poutine a appelé mardi à "l'arrêt immédiat de l'opération punitive de l'armée" ukrainienne dans l'est du pays.

KIEV - Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a rejeté mardi des pourparlers directs avec la Russie pour tenter de mettre fin à la crise qui secoue l'Ukraine sans médiateurs occidentaux.

BRUXELLES - Les dirigeants européens ont appelé mardi la Russie à "coopérer" avec le nouveau président de l'Ukraine, Petro Porochenko, et à poursuivre le retrait de ses troupes massées aux frontières de ce pays.

WASHINGTON - Le président américain Barack Obama a appelé Petro Porochenko pour le féliciter pour sa victoire lors du scrutin présidentiel de dimanche et lui faire part du "soutien total" des Etats-Unis, a annoncé mardi la Maison Blanche.

LE CAIRE - La présidentielle en Egypte a été prolongée mardi pour une troisième journée après que seulement 37% des électeurs eurent voté, l'ex-chef de l'armée et nouvel homme fort Abdel Fattah al-Sissi étant assuré de l'emporter mais recherchant un véritable plébiscite.

A la surprise générale donc mardi soir, dans un scrutin qui déclenchait déjà les critiques et sarcasmes des organisations de défense des droits de l'Homme soulignant l'absence de toute opposition, les médias d'Etat ont annoncé que les opérations de vote étaient prolongées jusqu'à mercredi soir "pour permettre au plus grand nombre" de se rendre aux urnes.

BRUXELLES - Deux jours après les élections européennes qui ont vu une poussée des europhobes, les dirigeants européens ont mandaté le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, pour "conduire des consultations avec le Parlement européen et les différents groupes parlementaires dès qu'ils seront constitués". Elles doivent porter "sur les nominations", à commencer par celle du président de la Commission, et sur les "priorités" pour les cinq prochaines années, a-t-il dit à l'issue d'un dîner de quatre heures entre les 28 à Bruxelles.

TRIPOLI - A peine installé, le nouveau Premier ministre libyen, Ahmed Miitig, a été visé par une attaque, au moment où des voix s'élèvent dans le pays pour rejeter son gouvernement né dans l'anarchie.

WASHINGTON - Les Etats-Unis recommandent à tous leurs ressortissants de quitter "immédiatement" la Libye en raison de la situation "imprévisible et instable" qui y règne, a indiqué le département d'Etat dans une note diffusée mardi.

TUNIS - Quatre policiers tunisiens ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi dans une attaque "terroriste" contre le domicile du ministre de l'Intérieur à Kasserine (centre-ouest).

BAGDAD - Vingt-sept personnes ont été tuées mardi en Irak, dont 19 dans un attentat suicide contre une mosquée chiite du centre de Bagdad, a-t-on appris de sources médicales et sécuritaires.

WASHINGTON - Le président américain Barack Obama s'apprête à autoriser le Pentagone à entraîner des rebelles syriens modérés, reflétant les inquiétudes de la Maison Blanche face à la montée en puissance des extrémistes liés à al-Qaïda, a affirmé mardi le Wall Street Journal.

ABUJA - Le mouvement de soutien aux lycéennes retenues en otage par le groupe islamiste Boko Haram a remercié mardi l'armée qui a annoncé avoir localisé les jeunes filles, tout en réclamant des clarifications au chef des armées.

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont fait part mardi de leur plus grand scepticisme après que le Nigeria eut affirmé avoir localisé les quelque 200 lycéennes aux mains du groupe islamiste armé Boko Haram.

PARIS - Encore abasourdi par le triomphe de l'extrême droite au scrutin européen, le parti de droite français UMP a implosé mardi après la révélation d'un scandale financier qui éclabousse l'ancien président Nicolas Sarkozy, sans profiter aux socialistes au pouvoir.

BRASILIA - La police brésilienne a dispersé avec des gaz lacrymogènes mardi un demi-millier d'Indiens et des centaines de membres de mouvements sociaux anti-Mondial qui marchaient vers le stade de Brasilia.

Une grève de chauffeurs de bus a par ailleurs paralysé Salvador de Bahia (nord-est), l'une des villes qui accueillera la Coupe du monde de football. A Rio (sud-est), les conducteurs de bus entameront mercredi une nouvelle grève de 24h.

BANGKOK - La junte militaire thaïlandaise a soufflé le chaud et le froid mardi, annonçant la libération de l'ex-Première ministre Yingluck Shinawatra, mais interpellant un de ses ministres sous les yeux de la presse internationale.

BOGOTA - Le président colombien, Juan Manuel Santos, en ballotage en vue de sa réélection le 15 juin, a annoncé mardi son intention d'accélérer les négociations de paix en cours avec la guérilla marxiste des Farc.

WASHINGTON - Barack Obama a annoncé mardi le maintien de 9.800 militaires américains en Afghanistan au delà de la fin 2014 avant un retrait complet deux ans plus tard, et dit vouloir ainsi "tourner la page" des guerres de l'après 11-Septembre.

BRUXELLES - L'Otan a salué mardi l'annonce du président américain Barack Obama de maintenir 9.800 militaires en Afghanistan jusqu'à fin 2016, "une contribution significative" qui est "conforme" aux plans de l'Alliance atlantique.

mf/lv

PLUS:hp