POLITIQUE

Conférence luso-francophone de la santé : un nouveau défi pour Diane De Courcy

27/05/2014 05:48 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:48 EDT
Agence QMI

L’ex-ministre péquiste Diane De Courcy a annoncé récemment qu’elle a été nommée vice-présidente à la recherche à la Conférence luso-francophone de la santé (COLUFRAS).

«C'est avec plaisir que je joins les rangs de la Conférence luso-francophone de la santé à titre de vice-présidente à la recherche de cette ONG internationale», a publié sur sa page Facebook personnelle l’ancienne députée de Crémazie, le 22 mai dernier.

«La COLUFRAS est un organisme international à caractère culturel et scientifique qui soutient un réseau de communication, d'échange et de recherche dans plus de vingt pays lusophones (de langue portugaise) et francophones. Elle s'intéresse plus particulièrement à la participation citoyenne et à l'organisation des soins de santé primaire en vue du renforcement des systèmes publics et universels de santé»a-t-elle poursuivi.

Pour réaliser son mandat, l’ex- ministre sera accompagnée d’un autre ex-politicien, également péquiste, en la personne de Remy Trudel, professeur à l’École nationale d’administration publique, mais surtout ancien ministre de la Santé et des Services sociaux de 2001 à 2002.

Élue en septembre 2012, Diane De Courcy a accédé rapidement au conseil des ministres dans le gouvernement Marois en étant nommée ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française. Avant son entrée en politique, elle a notamment été présidente de la Commission scolaire de Montréal.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le cabinet ministériel de Philippe Couillard