BIEN-ÊTRE

Cap sur les Bermudes! (PHOTOS)

01/04/2014 12:17 EDT | Actualisé 23/05/2014 12:58 EDT
sandra bellefoy

À moins de deux heures d’avion de New-York, perdues dans l’Océan Atlantique, se trouvent les Bermudes. Un petit paradis tropical que l’on associe souvent à la richesse qui l’habite et à son mystérieux triangle…

En forme d’hameçon, l’archipel des Bermudes est situé à un millier de kilomètres de la Caroline du Nord. Il y règne une atmosphère non commune, presque intemporelle. C’est l’une des plus anciennes colonies britanniques et avec ses routes étroites bordées de murets de vieilles pierres, on a presque l’impression de se retrouver en Europe!

On est tout d’abord charmé par l’incroyable beauté de ses plages et les maisons multicolores aux toits blancs. Mais si on s’approche de plus près, on y découvre la chaleur d’un peuple paisible et amical. À vrai dire, les Bermudiens dégagent une politesse toute britannique enrobée d’une jovialité caribéenne à laquelle il est difficile de résister.

(Le texte continue après la galerie)

Le voyage aux Bermudes de Sandra Bellefoy

Durant l’été, les Bermudes sont une plaque tournante pour les voyageurs des paquebots de croisière qui s’y arrêtent en grand nombre. Les voiliers y font aussi souvent escale et du coup, l’archipel fourmille d’humanité. Bref, ce n’est pas la meilleure saison pour capter tout le charme des locaux.

L’été, il peut être difficile de capter la sereine beauté des Bermudes. Mais durant l’hiver on peut en profiter en toute impunité. C’est une destination de rêve pour fuir le froid et la neige. On n’y grille pas comme un homard. On s’y prélasse avec délice tout en perdant la notion du temps...

Fuir l’hiver aux Bermudes

Avec son climat subtropical, ses températures moyennes autour de 23 degrés, ses plages de sable rose et ses eaux d’un bleu onirique (même par temps gris), l’archipel des Bermudes est un éden à savourer. À noter que durant la saison hivernale, les plages sont quasi désertes et les prix des hôtels sont beaucoup moins exorbitants.

On y découvre alors les plus belles plages du monde. Elles ensorcellent le visiteur. Des plages de sable rosé où s’échouent des eaux si bleues qu’elles en paraissent irréelles. Des bleus phosphorescents qui valent définitivement le déplacement.

Pour dire franchement, aux Bermudes tout est joli. Même les quartiers pauvres sont charmants! Comme si la laideur n’avait pas sa place ici. Des maisons multicolores aux toits de calcaire blanc en passant par la nature luxuriante et les rivages escarpés, on n’en finit plus de se rincer l’œil!

Et, en prenant le temps de faire connaissance avec les locaux, on rencontre aussi un peuple sans pareil. Selon un gentleman britannique, rencontré au bord d’une plage, on y retrouve le meilleur de l’humanité. Et après y avoir passé quelques jours, j’ai du mal à le contredire…

La gentillesse locale s’intègre au mode de vie et il en découle une bonne humeur contagieuse. Cette gentillesse ambiante offre un rare climat de sécurité qui vaut son pesant d’or.

Sans oublier que les Bermudes sont un environnement paradisiaque pour les golfeurs et pour les amateurs de course à pied.

Se dépayser les idées en beauté

Selon la tradition anglaise, on roule à gauche aux Bermudes. Les routes sont si tortueuses et étroites que la vitesse maximum y est de 35 km/h! Ce qui se révèle être un premier choc culturel pour tout nord-américain pressé…

Même si l’archipel n’est long que d’une trentaine de kilomètres, il faut une bonne heure pour traverser les sept îles principales et aller d’est en ouest. Ceci dit, c’est un rythme parfait pour apprécier le paysage. En fait, c’est un rythme parfait pour se déconnecter les idées en beauté!

On y retrouve aussi un véritable dépaysement commercial. Aucune grosse chaine commerciale ne vient polluer le paysage. Pas question d’y trouver un Mc Donald's ou un Home Depot!

Sur l’archipel, l’équilibre entre l’habitant et la nature est respecté, un fait plutôt étonnant de nos jours. Le nombre et la grosseur des voitures sont limités, ce qui aide beaucoup à ce fragile équilibre.

Le paysage escarpé ajoute une petite touche rebelle aux charmes de cet archipel qui ne compte qu’environ 65 000 habitants. Les Bermudes sont bien peuplées mais peu bondées. Tout du moins durant la basse saison!

Avec douze réserves naturelles et ses 79 parcs, on y applique des règles strictes pour préserver l’environnement. Et cela fonctionne. La nature est aussi luxuriante que la couleur de ses eaux est envoutante!

En vadrouille aux Bermudes

Il est impossible de louer une voiture aux Bermudes mais on se déplace facilement d’un bout à l’autre de l’archipel avec le système de bus. On peut aussi louer un scooter (l’un des modes de transport de prédilection) et on ne manque pas d’utiliser les services d’un taxi si l’on veut y gagner un guide local en bonus. Kevin Bailey est l’un des meilleurs chauffeurs de taxi sur place, si l’occasion se présente n’hésitez pas à le réclamer!

Pour mieux comprendre l’histoire qui imprègne les vieilles pierres des Bermudes, il fait bon aller faire un tour de la ville de Saint George Inscrite au patrimoine historique de l’Unesco, c’est une petite ville où se balader sans personne pour vous achaler. L’occasion d’aller faire un tour de sa parfumerie ancestrale, de visiter un minuscule musée et de manger du poisson frais sur la terrasse du bistro Wahoo!

En arpentant ses rues tranquilles, j’ai rencontré l’une des rares touristes en ville. Originaire de Vancouver, la dame m’a appris qu’elle était tombée sous le charme des Bermudes pour y revenir chaque hiver depuis trois ans. Elle m’a appris qu’elle louait une chambre d’hôte chez l’habitant à petit prix dans l’une de ses magnifiques villas de bord de mer. Un bon truc pour se loger à moindre frais.

Évidement on ne résiste pas aux plages des Bermudes. Plusieurs font partie des palmarès qui recensent les plus belles plages au monde. On en trouve plus d’une centaine de différentes tailles, toutes sont dotées de ce sable rosé si particulier. La plage la plus réputée est Horse Shoe Bay. En hiver, son coté sauvage est captivant. Aucun nordique digne de ce nom ne peut résister à s’y baigner!

Plusieurs stars viennent se reposer aux Bermudes. Je ne fus donc guère surprise de croiser Michael Douglas lors d’un délicieux diner au Waterlot Inn. En pleine conversation avec deux jolies dames, il bloquait l’escalier de cette superbe demeure convertie en restaurant. Ce qui m’a valu la peine de lui demander de se tasser! Et tout en passant mon chemin, je n’ai pu m’empêcher de remarquer qu’il était pas mal mieux conservé que je ne l’aurais pensé. À moins que ce ne soit l’air pur des Bermudes qui lui ait donné si bonne mine...

En visite aux Bermudes, on se doit de déguster l’un de ses typiques Bermuda Rum Cake et de siroter un Dark and Stormy. Ce mélange de Ginger Beer et de Rhum est la boisson locale par excellence!

Depuis 2012, à la fin du mois de mars, le Bermuda Beach Art Festival invite artistes et locaux à venir dessiner sur les multiples plages de l’archipel. De quoi ajouter une bonne touche d’originalité au sable rose…

Ce voyage a été rendu possible avec la collaboration du Bureau de Tourisme des Bermudes et d’Expedia.ca.

Pour me suivre sur Twitter, c'est par ici.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 15 hôtels les plus fous au monde